Article d'une publication

Présentation

Isabelle Miron

Avec la fondation des éditions de l’Hexagone et la publication du Tombeau des rois d’Anne Hébert en 1953, la littérature québécoise entre dans une phase d’autonomisation et d’affirmation qui se terminera autour de 1970, soit à la fin de la Révolution tranquille et au point culminant de l’accession à la modernité pour l’ensemble de la société québécoise. L’une des particularités de la modernité au Québec réside dans le fait que, pour la première fois, et de façon radicale, la subjectivité se définit en dehors de son cadre clérical séculaire. La lecture communément admise des oeuvres de cette période littéraire relève la fin du rapport au sacré.

Document(s) liés:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.