Article d'une publication

La fiction oulipienne, un imaginaire sous contraintes?

Carole Bisenius-Penin

Fondé en 1960, l’Ouvroir de Littérature Potentielle encore appelé OULIPO, constitue, grâce à ses éminents membres mathématiciens et écrivains (Raymond Queneau, Georges Perec, Marcel Bénabou, Jacques Roubaud, Italo Calvino…), une institution spécifique dotée d’une extraordinaire et inhabituelle longévité dans l’histoire littéraire française, puisque le groupe entame sa 46e année d’existence.

Cet article se propose de s’interroger, à partir d’une approche comparatiste de type polysystémique, sur la spécificité d’une avant-garde littéraire hybride qui entremêle littérature et mathématiques, tradition et innovation, contraintes et liberté au profit de processus créatifs régulés.

Ce site fait partie de l'outil Encodage.