Colloque, 3 juin 2021

Effacement et répétition. Dynamique de l’oubli dans «Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle)» d’Arnaud Desplechin

Alban Pichon
couverture
Des amnésies mémorables. La mise en texte et en images de l’oubli collectif, événement organisé par Pauline Hachette, Elvina Le Poul et Bernabé Wesley

Alban Pichon propose une analyse du film Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) (Arnaud Desplechin, 1996) et des formes qu’y prend le travail de l’amnésie. La mise en scène de l’oubli s’inscrit dans une préoccupation, narrative et formelle, de la filmographie de Desplechin qui s’attache à filmer disparitions et retours. Par ailleurs, les formes de l’amnésie dans Comment je me suis disputé… peuvent être mises en perspective avec des réflexions plus générales sur l’oubli au cinéma ou avec les œuvres d’autres auteurs sensibles au motif de l’oubli (on connaît notamment l’admiration d’Arnaud Desplechin pour Alain Resnais, qui prend ici tout son sens).

Mots-clés:
  • XXe siècle>1980-2000
  • XXIe siècle>2000-2010
  • XXIe siècle>2010 +
  • Europe>France
  • film
  • disparition
  • mémoire
  • oubli
  • cinéma
  • création
  • narration
  • enjeux artistiques contemporains
  • imaginaire de la création
  • penser le contemporain
Ce site fait partie de l'outil Encodage.