Article d'une publication

Masque(s) d’Oppenheimer

Jean-François Chassay
couverture
Article paru dans Paroles, textes et images: formes et pouvoirs de l’imaginaire. Vol. 2, sous la responsabilité de Jean-François Chassay et Bertrand Gervais (2008)

Il n’y a rien de révolutionnaire en soi à affirmer que plusieurs figures qui ont marqué l’histoire acquièrent, au fil des ans, des décennies, des siècles, une dimension qui les dépasse largement. Les faits deviennent des discours, les discours se modifient au gré de l’imaginaire social et parfois deviennent des mythes. Dans la manière dont les commentateurs interprètent leurs activités, l’existence de ces figures se modifie, voire disparaît au profit de ce qu’ils ont représenté. Comment la fiction traite-t-elle, dans cette perspective, de grandes figures historiques? Jusqu’à quel point la réalité des faits verse-t-elle dans l’imaginaire? C’est par le biais de l’inscription de la science dans la fiction que la question sera abordée dans les prochaines pages, mais arrêtons-nous d’abord brièvement sur les rapports conflictuels qui existent parfois sur ce plan entre romanciers et historiens.

Ce site fait partie de l'outil Encodage.