Article d'une publication

Variations ethnocritiques sur un incipit sociocritique

Jean-Marie Privat
couverture
Article paru dans Les douze travaux du texte, sous la responsabilité de Anne-Marie David et Pierre Popovic (2015)

«Pour une socio-critique ou variations sur un incipit est le titre du fameux manifeste que Claude Duchet publie en 1971 en ouverture du premier numéro de la revue Littérature. Dans cet article fondateur, au style à la fois brillant, pédagogique et combatif, Duchet définit l’objet de la sociocritique comme l’économie sociale du texte; étudier le “logos du social” en littérature visera dès lors à analyser le code social dans le code poétique, ou mieux à penser le code poétique comme code social, au plus loin d’une doxa lettrée sorbonicole et positiviste (incarnée selon ses adversaires de l’époque par Raymond Picard) comme du formalisme chic et théoriciste de la revue maoïste Tel Quel. La naissance de la sociocritique participe donc du bouillonnement intellectuel des années 70 dans le domaine des sciences de la culture (psychanalyse, critique génétique, sémiotique de la lecture, sociologie du champ littéraire, etc.). Ce moment épistémologique a aussi en partage les contraintes de configurations politiques héritées, et bon gré mal gré assumées, par exemple le prophétisme des Lumières contre l’idéologie (bourgeoise), cet “infâme” du capitalisme.»

Document(s) liés:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.