Article d'une publication

Nord et Sud fantasmés dans «L’Oratorio de Noël» de Göran Tunström

Amélie Nadeau
couverture
Article paru dans Problématiques de l’imaginaire du Nord en littérature, cinéma et arts visuels, sous la responsabilité de Daniel Chartier, Joë Bouchard et Amélie Nadeau (2003)

Dans le roman L’Oratorio de Noël du Suédois Göran Tunström, deux personnages situés aux antipodes entretiennent une correspondance à partir de laquelle se développe un discours amoureux. L’auteure de cet article démontre de quelle façon les espaces géographiques lointains que sont la Suède et la Nouvelle-Zélande deviennent constitutifs de l’imaginaire amoureux. D’abord représentées de manière stéréotypée, ces contrées éloignées sont alimentées par divers référents littéraires et cartographiques. L’échange épistolaire mène à une idéalisation de l’Autre et de l’Ailleurs qui fait diverger la quête amoureuse des protagonistes. Le roman de Tunström présente également une déconstruction de l’espace nordique, lequel en vient à symboliser un idéal amoureux, alors qu’est projeté au Sud le désir de mort.

Ce site fait partie de l'outil Encodage.