Article d'une publication

Le Champ fleury (1529) de Geoffroy Tory. Imaginaire humaniste et innovations dans l’art du livre

Lucia Manea
Eduard Frunzeanu
couverture
Article paru dans Le Livre médiéval et humaniste dans les Collections de l’UQAM, sous la responsabilité de Brenda Dunn-Lardeau et Johanne Biron (2006)

Au début du XVIe siècle, de nombreux changements sont visibles en France dans l’imprimerie et la culture humaniste. Notons particulièrement l’apparition de l’édition savante, ainsi que le renouvellement de l’illustration des livres, de leur présentation et de leur qualité matérielle. Dans l’Histoire de l’édition française, Albert Labarre montre que «les nécessités de la nouvelle technique l’ont amené les imprimeurs à s’écarter de leur modèle initial (le manuscrit) et à donner au livre, dans les premières décennies du XVIe siècle, une présentation qui, dans ses grandes lignes, est demeurée celle que nous lui connaissons encore aujourd’hui». Les tentatives des imprimeurs de se détacher des traditions du temps des manuscrits et des incunables se traduisent par plusieurs gestes: inventer des caractères nouveaux, penser une nouvelle mise en pages et une nouve lle page de titre, concevoir une nouvelle relation entre le texte et l’image (par exemple, renoncer à l’emploi d’anciens bois sans lien avec l’écrit).

Ce site fait partie de l'outil Encodage.