Colloque, 27 novembre 2015

Le camion, support d’investigation et de création

Simon Harel
Erwan Geffroy
Mathieu Li-Goyette
couverture
Imaginaires du camion: un «speed colloque», événement organisé par Olivier Parenteau

Simon Harel, Erwan Geffroy et Mathieu Li-Goyette présentent le Laboratoire sur les récits du soi mobile (LRSM).

«Le Laboratoire sur les récits du soi mobile, une infrastructure de recehrche financée par la Fondaiton canadienne pour l’innovation, étudie des créations locales, diffusées mondialement en temps réel, une production réseautée, géoréférencée, souvent éphémère, qui dépasse le champ formel de la littérature pour devenir le pivot des échanges sociaux et économiques de notre ère communicationnelle globale. Cette forme d’expression n’est plus l’apanage des élites: elle s’intègre progressivement au mode de vie de la majorité, même si de nouvelles fractures numériques se créent au passage. Le récit du soi mobile se positionne plus que jamais au coeur de nombreux enjeux individuels et collectifs; il nous faut par conséquent apprendre à mieux comprendre et à définir cette forme d’expression qui pourrait devenir une nouvelle clé de lecture de notre époque.» (Simon Harel | LRSM)

Simon Harel est co-directeur du Département de littératures et langues du monde de l’Université de Montréal, professeur titulaire de Littérature comparée, chercheur, écrivain, essayiste et intellectuel québécois. Il est lauréat du prix Trudeau (2009-2012) et est membre de la société royale du Canada. À la suite de l’obtention d’une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation, il a mis en place le Laboratoire sur les récits du soi mobile, camionnette transformée en espace de tournage et de captation visuelle, sonore et photographique.

Erwan Geffroy est doctorant en cotutelle entre l’Université de Montréal et l’Université Rennes 2. Il étudie les pratiques artistiques contemporaines au regard de l’oeuvre d’art totale en abordant la question du rapport entre arts actuels et intermédialité.

Détenteur d’une maîtrise en Littérature comparée de l’Université de Montréal, Mathieu Li-Goyette est rédacteur en chef de la revue en ligne Panorama-cinéma ainsi que chroniqueur BD à l’émission Pop-en-stock sur les ondes de CHOQ.ca. Il s’intéresse aux cinématographies est-asiatiques, aux relations entre Histoire et cinéma, à l’intermédialité ainsi qu’à l’épistémologie de l’art séquentiel. Il a terminé la direction de L’humanisme d’après-guerre japonais édité chez Panorama-cinéma en 2010 avant de diriger Nikkatsu: 100 ans de rébellion en 2012.

Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.