Colloque

The Technopoetics of the Algorithm: Milton Läufer and the Born Digital Avant-Garde

Vendredi 11 Juin 2021

 

Présentation de la communication

L'intervention algorithmique modifie la façon dont les utilisateurs s'engagent et perçoivent les œuvres créatives. Les algorithmes évoquent néanmoins un sentiment de perte de contrôle d'un objet numérique ainsi qu'une ambiguïté imminente autour des questions d'origine et de développement. Cela n'est nulle part plus apparent que dans les textes littéraires, où la randomisation des intrigues ou l'intervention de la machine dans la poétique ont un impact immédiat sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec la littérature numérique. La richesse des travaux théoriques sur l'intervention algorithmique d'auteurs comme Ed Finn, Ian Bogost, Benjamin Schmidt, Ted Underwood et Andrew Piper, sonde la relation entre les machines et les textes numérisés et natifs du numérique. Dans cette présentation, Cecily Raynor examine le travail de Milton Läufer, un écrivain numérique argentin basé à Berlin qui utilise les algorithmes comme une intervention transcréative, produisant et transformant des textes littéraires depuis 2001. Dans des projets allant de la poésie aux courts romans, en passant par des rendus visuels évocateurs du constructivisme latino-américain, le travail de Läufer est unique par sa profondeur historique et son intervention technique. En effet, Läufer programme son propre code et construit ses propres paramètres algorithmiques pour une myriade de projets multilingues. Dans sa tentative d'historiciser le travail de Läufer, la conférencière soutient qu'il fonctionne comme un nœud crucial au sein d'une avant-garde numérique née au début du siècle en Amérique latine, dans laquelle l'intervention algorithmique est utilisée à des fins transcréatives. En effet, l'expérimentation de la techno-poétique et des environnements numériques au début des années 2000 a produit une multitude de projets artistiques nés numériques qui visaient à provoquer et à tester les limites, une tradition que Läufer construit et prolonge. Ce faisant, Raynor rattache le travail de Läufer à la période des avant-gardes latino-américaines, en mettant l'accent sur les médiums numériques qui reposent sur des modes de lecture multisensoriels, y compris la vue et le son, et sur l'expérimentation des contraintes du langage.

Langue: anglais

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
Raynor, Cecily. 2021. « The Technopoetics of the Algorithm: Milton Läufer and the Born Digital Avant-Garde ». Dans le cadre de Trans[création]. Colloque organisé par Aaera.co/McGill Digital Humanities/Chaire de recherche du Canada sur les arts et la littérature numériques ALN. En ligne, 11 juin 2021. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <https://oic.uqam.ca/fr/communications/the-technopoetics-of-the-algorithm-milton-laufer-and-the-born-digital-avant-garde>. Consulté le 28 janvier 2023.