Colloque

Soi-même, seul, dans le blanc du miroir. Dispositif spéculaire et mimétisme obsessionnel dans un récit de Claude-Louis Combet

Mercredi 28 Octobre 2015

L’écriture de Louis Combet se situe entre un intérêt très marqué pour la sainteté, le récit agéographique, l’expérience mystique comme expérience limite et le récit fantasmatique où l’on peut lire l’obsession pour une sexualité transgressive et régressive, autre expérience limite.

Tout cela se joue dans des récits qui sont très ambigus où on met en scène l’érotisme comme expérience religieuse.

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Lussier, Alexis. 2015. « Soi-même, seul, dans le blanc du miroir. Dispositif spéculaire et mimétisme obsessionnel dans un récit de Claude-Louis Combet ». Dans le cadre de Le miroir: entre vision, perception et réception. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 28 octobre 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <https://oic.uqam.ca/fr/communications/soi-meme-seul-dans-le-blanc-du-miroir-dispositif-speculaire-et-mimetisme-obsessionnel>. Consulté le 2 février 2023.
Période historique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification