Cahiers Figura, numéro 19, vol. 1, 2008

Paroles, textes et images: formes et pouvoirs de l’imaginaire. Vol. 1

Jean-François Chassay
Bertrand Gervais
cover

Les textes qu’on lira dans ces volumes résultent d’une double réflexion: d’une part, sur les formes et pouvoirs de l’imaginaire aujourd’hui, à la fois dans les œuvres produites, mais aussi dans la lecture d’œuvres anciennes; d’autre part, sur les rapports qui s’établissent entre textes, images et paroles. Quels rôles joue l’imaginaire? Comment se stimulent mutuellement des langages différents?

Le premier volume regroupe des textes qui, pour l’essentiel, analysent la dynamique qui unit et parfois oppose le textuel et l’iconique.

Le second volume propose des lectures qui s’arrêtent davantage à l’oeuvre dans les textes de fiction et à leur mode de production des images.

Paroles, textes, images: il s’agit encore aujourd’hui, comme hier et avant-hier, après des milliers de générations de conteurs, d’auteurs et de peintres, de traduire le monde et de l’interpréter pour lui donner un sens.

Articles de la publication

Jean-François Chassay & Bertrand Gervais

L’imaginaire, entre les disciplines

«Tout commença avec le premier conteur de la tribu», écrit Italo Calvino. «Le conteur se mit à proférer des mots, non point pour que les autres lui répondent par d’autres mots prévisibles, mais pour expérimenter jusqu’à quel point les mots pouvaient se combiner l’un avec l’autre, s’engendrer l’un l’autre; pour déduire une explication du monde à partir de n’importe quel récit-discours possible […].»

Agnès Guiderdoni-Bruslé & Myriam Watthee-Delmotte

Les enjeux des représentations figurées

Si la réflexion sur les pouvoirs de l’imaginaire présente des enjeux évidents pour la compréhension de notre période contemporaine, une forme d’archéologie de ces pouvoirs nous semble nécessaire pour répondre, par essai au moins et non de manière exhaustive et absolue, à la question des assises de ce pouvoir.

Anthony Wall

Le langage en dialogue dans trois images

On dit souvent aujourd’hui, parfois un peu abusivement, qu’une image est capable de parler. En revanche, jusqu’au XVIIIe siècle, il était assez naturel de dire que les meilleurs portraits ressemblaient tellement à leur modèle humain qu’on avait l’impression qu’il ne leur manquait que la parole.

Emily Cersonsky

From Japonism to The Lighthouse

Virginia Woolf’s novel To the Lighthouse is undeniably her most art-oriented work in its examination of both writing and painting. Many literary critics have rightly and richly contextualized its imagery and philosophy in Woolf’s understanding of contemporary Impressionist and post-Impressionist art through the theories of her friend Roger Fry in his text Vision and Design.

Anne A. Davenport

Gothic Art in Four Romantic Authors

Benjamin Disraeli remarked in 1833 that a key dereliction of modern belief–systems (such as Utilitarianism in political philosophy and Unitarianism in religion) was to omit the imagination. Why did he and other XIXth century authors turn for remedy in this particular regard to Gothic art?

Nausicaa Dewez

La Lecture de Fragonard et la lecture selon Claudel. L’exégèse picturale claudélienne

Dans un texte daté du 8 juillet 1941, Claudel commente un dessin de Fragonard (1732-1806), La Lecture, dont il ne semble avoir sous les yeux, au moment de l’écriture, qu’une gravure produite par Jules de Goncourt. Ce dernier avait par ailleurs, avec son frère Edmond, consacré lui aussi un texte au dessin de Fragonard, dans L’Art du XVIIIe siècle, recueil de monographies paru en 1873.

David Martens

Blaise Cendrars. Photographies d’un pseudonyme

Les images d’auteurs sont sans doute aussi anciennes que l’écriture elle-même. Mais au sein d’une civilisation dite «de l’image», elles ont pris une importance sans précédent, qui a transformé l’imaginaire des écrivains en même temps que le fonctionnement du champ littéraire.

Enrique García

The Use of Haiti’s Henri Christophe in the Work of Derek Walcott, Aimé Césaire, and Alejo Carpentier, and his Visual Representation in the Melodramatic Mexican Comic Book Fuego

Henri Christophe was one of Haiti’s most important nationalist and revolutionary figures in the 19th century. His life has been portrayed in different ways by acclaimed writers from the Caribbean such as Cuban Alejo Carpentier, Nobel Prize winner St. Lucian Derek Walcott, and Martinican Aimé Césaire. These acclaimed literary figures transformed this historical figure into the aestheticized protagonist of narratives that represented their own cultural and sociological ideas about the Caribbean.

N. C. Christopher Couch

The Brandywine School and Comic Art

William Randolph Hearst’s art collection is today all but forgotten, and the motion pictures he produced are unknown to all but scholars of the history of film. However, the illustrations for his newspaper’s journalistic pages played an immediate political and historical role and continue to be reproduced.

Jean-Louis Tilleuil

Pour vivre mieux (votre légitimation), changez de régime (d’imaginaire)! Étude de la réorientation stratégique de la «nouvelle B.D.» dans le champ culturel contemporain

L’objectif de mon étude est double: il consiste à la fois à préciser la position occupée par une production de bande dessinée francophone européenne sur laquelle l’attention de la critique spécialisée, les éditeurs, les médias et le public se focalise depuis quelque temps déjà et à repérer les stratégies mises en œuvre par les acteurs directement concernés par cette production pour rendre pertinente l’occupation de cette position.

Sophie Van den Broeck

Un imaginaire normé? La question du détournement dans l’album de jeunesse

Dans un contexte de discussion sur l’imaginaire, pourquoi, paradoxalement, sommes-nous amenés à parler de norme et de stéréotypes? Et, tout d’abord, pourquoi en parler en partant du support de l’album jeunesse? La réflexion se situe dans le cadre d’une thèse en projet au sein du Centre Gavroche (centre de recherche en littérature d’enfance et de jeunesse à l’Université Libre de Bruxelles).

Ralph Dekoninck

Image du désir et désir de l’image. Ou comment l’image parvient-elle à se nier

Pour William J. Thomas Mitchell, le «pape» des visual studies, l’iconologue d’aujourd’hui n’a plus à s’engager dans le déchiffrement des images, mais à se tenir à l’écoute de leurs désirs, désirs qui ne sont autres que la projection de nos propres désirs, seuls à même d’animer les simulacres et de les investir d’un pouvoir.

Jean-Jacques Wununburger

Extase scopique, sédimentation langagière et inscription corporelle des images dans la civilisation contemporaine

La prolifération culturelle des images favorisée par le développement technologique numérique nous conduit à une inflation vertigineuse de produits. Le problème majeur concerne dès lors moins les conditions de la production d’images, renvoyant à la traditionnelle question de l’imagination créatrice, de ses formes, de ses performances, que les conditions de leurs réception et consommation.

Document(s) liés:
Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.