Article d'une publication

L’humanisme et les imprimeurs français au XVIe siècle: Catalogue de l’exposition

Geneviève Proulx
Brenda Dunn-Lardeau
Richard Virr
couverture
Article paru dans Le Livre médiéval et humaniste dans les Collections de l’UQAM, sous la responsabilité de Brenda Dunn-Lardeau et Johanne Biron (2006)

Préparer une exposition parallèlement à la Journée d’études du 2 décembre 2005 nous plaçait devant certaines exigences parmi lesquelles ont convergé, pour ainsi dire, deux volontés: la volonté de montrer les livres qui étaient à l’origine des communications des participants et la volonté de choisir des livres rassemblés autour d’un thème particulièrement frappant dans les richesses des Collections de l’Université du Québec à Montréal. Il aurait pu être difficile de concilier ces deux volontés, mais nous croyons y être parvenus avec bonheur.

Après un premier et bref examen des livres conservés à l’Université du Québec à Montréal, il était clair qu’une exposition qui mettrait en valeur les imprimeurs français du XVIe siècle, principalement les Estienne à Paris et Sébastien Gryphe à Lyon, allait respecter les deux contraintes qui nous étaient imposées. Au fil des recherches se sont ajoutés, aux livres des Estienne et de Gryphe, d’autres ouvrages qui ont un lien plus ou moins direct avec eux, entre autres, le Champ fleury de Geoffroy Tory: plusieurs livres parus sous les presses de Henri Estienne sont en effet ornés de lettrines et de décorations empruntées à Tory. Des livres imprimés par André Wechel à Francfort démontrent aussi l’influence des imprimeurs parisiens à travers toute l’Europe. L’exposition souligne, entre autres, la complexité des relations qui existaient entre les imprimeurs français de Paris, de Lyon et de Francfort à cette époque-là.

Ce site fait partie de l'outil Encodage.