Article d'une publication

L’historien latin Tite-Live chez Sébastien Gryphe au début des années 1540

William Kemp
couverture
Article paru dans Le Livre médiéval et humaniste dans les Collections de l’UQAM, sous la responsabilité de Brenda Dunn-Lardeau et Johanne Biron (2006)

Les Collections de l’Université du Québec à Montréal possèdent cinq éditions de Sébastien Gryphe. Avant d’examiner celles de Tite-Live, rappelons qui fut Sébastien Gryphe. D’une famille d’imprimeurs de Reutlingen dans les pays germaniques, il commence sa carrière à Lyon en imprimant de gros in-folios juridiques pour la Compagnie des libraires vénitiens en 1524 et il poursuit cette activité jusqu’au début des années 1530. Mais à partir de 1528, il se lance dans une carrière d’imprimeur humaniste en reprenant le modèle du livre bâlois et érasmien. Entre 1528 et 1530, on peut parler d’une pléthore de réimpressions d’oeuvres d’Ërasme, soit une bonne vingtaine, à laquelle il faut ajouter ses éditions de Cyprien, de Josèphe, de Salluste et les dix volumes des Opera de saint Jérôme.

Ce site fait partie de l'outil Encodage.