Article d'une publication

La théologie morale comme science exacte. Antonin le Florentin et les pollutions nocturnes

Bruno Roy
couverture
Article paru dans Humanistes italiens et imprimés de l’Italie de la Renaissance dans les Collections de l’UQAM, sous la responsabilité de Brenda Dunn-Lardeau (2011)

Certaines notions de théologie morale qui nous paraissent négligeables ou oiseuses aujourd’hui ont reçu à d’autres époques une attention considérable. Il incombe aux historiens modernes de reconstituer les perspectives correctes. C’est le cas du concept de pollution nocturne qui a préoccupé les moralistes médiévaux, en particulier l’un des plus célèbres d’entre eux, saint Antonin le Florentin.

Document(s) liés:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.