Colloque, 18 octobre 2018

Roman et «procès de virilisation»: l’exemple de Flaubert

Marie Scarpa
couverture
Une virile imposture? Construction du jeune homme dans la littérature, événement organisé par Véronique Cnockaert, Émilie Bauduin, Marion Caudebec et Jordan Diaz-Brosseau

«Notre démarche d’analyse littéraire s’inscrit dans le sillage d’une anthropologie du symbolique, héritière de Lévi-Strauss, contemporaine des travaux de François Héritier, des travaux d’anthropologie historique aussi, et des avancées en sémiolinguistique.

C’est une anthropologie des sociétés occidentales modernes pour laquelle la construction de l’identité sexuelle a pu se dire en terme d’initiation. Le terme est à entendre dans une acceptation non essentialiste, toujours historiquement située comme le processus de socialisation d’un individu par l’apprentissage des différences de sexe, d’état et de statut.»

Mots-clés:
  • XIXe siècle
  • ethnocritique
  • roman
  • homme
  • littérature
  • discours
  • archéologie du contemporain
  • enjeux littéraires contemporains
  • figures contemporaines
Ce site fait partie de l'outil Encodage.