Colloque, 19 mai 2023

Quand les aiguilles tournent à l’envers. «L’Horloge des siècles» d’Albert Robida ou le progrès dans la régression

Laure Lévêque
couverture
Temporalités alternatives. Uchronies, mondes parallèles, rétrofuturisme, événement organisé par Elaine Després, Jean-François Chassay, Gina Cortopassi, Antonio Dominguez Leiva, Hélène Machinal et Louis-Paul Willis

Laure Lévêque s’intéresse à l’écrivain Robida et son roman atypique L’Horloge des siècles, qui temps de la fiction et de la narration. La chercheuse s’intéresse entre autres aux difficiles négociations engagée par Robida avec son temps comme avec lui-même pour, au-delà du paradoxe, rouvrir l’avenir. Roman d’alerte, L’Horloge des siècles donne aujourd’hui encore l’heure juste en montrant de quels enjeux politiques sont tissus les options néolibérales et l’urgence de les réviser pour que l’horloge du titre n’évolue pas en Doomsday Clock.

Laure Lévêque, Professeur de Littérature française à l’Université de Toulon (France), travaille sur l’écriture de l’histoire dans le long XIXe siècle et s’intéresse notamment à la part des élaborations imaginaires et idéologiques dans la transmission et la construction des référents culturels, aux recompositions symboliques qui travaillent l’imaginaire des sociétés et les idéologies du pouvoir, qu’elle aborde dans une perspective résolument transdisciplinaire. Elle a notamment publié Le Roman de l’Histoire. 1780-1850 (L’Harmattan, 2001), Penser la nation. Mémoire et imaginaire en révolutions (L’Harmattan, 2011), Jules Verne, un lanceur d’alerte dans le meilleur des mondes (L’Harmattan, 2019), Rome et l’histoire. Quand le mythe fait écran (avec Monique Clavel-Lévêque, L’Harmattan, 2017) et, en codirection avec Anita Staroń, Pour une histologie de la crise (Effigi, 2021).

Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.