Journée d'étude, 16 mai 2019

Le «Bluebeard Gothic», infratexte littéraire d’«Angéline de Montbrun»

Virginie Fournier
couverture
Les dessous des genres. Sexe et (sous-)genres littéraires, événement organisé par Andrea Oberhuber et Laetitia Hanin

«Les avancées récentes dans les travaux sur l’histoire littéraire des femmes ont déconstruit le caractère exceptionnel des écrivaines qui figurent au panthéon littéraire, celles qui ont été admises, plus ou moins, tolérées. Les analyses de la pratique de l’écriture au féminin ne peuvent s’effectuer sans tenir compte de la hiérarchisation des genres littéraires qui prévaut dans un état de champ littéraire ainsi que des rapports de pouvoir qui le sous-tendent. La question du début d’une histoire littéraire des femmes est d’autant plus pertinente dans notre étude que les romans “Angéline de Montbrun” et “Jane Eyre” marquent pour Charlotte Brontë et Laure Conan l’entrée dans le monde des lettres. Ces romans ont tous deux reçus l’étiquette d’oeuvre précurseur et ont servi à baliser la part des femmes dans l’histoire littéraire, plus particulièrement encore dans le cas de Laure Conan à qui on décerne le titre de première femme de lettres canadienne-française. Plusieurs références intertextuelles sont directement convoquées dans l’oeuvre de Conan, mais que dévoile cette constellation? À quoi correspond ce collage dans la démarche de l’écrivaine?» Voilà à quelles réflexions nous convoque la participante.

Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.