Hors collection, 01/01/2003

Le discours gastronomique, le consommateur et le citoyen

Geneviève Sicotte
cover

La proposition selon laquelle le multiculturalisme alimentaire permettrait de mieux accepter la différence culturelle est devenue un lieu commun, un lieu commun doté d’une acceptabilité telle qu’il s’impose comme une vérité non questionnée. Régulièrement, des critiques gastronomiques ou des journalistes s’émerveillent devant la variété du paysage gastronomique de nos grandes villes et y voient la preuve d’une décisive ouverture à l’Autre. Sans prétendre qu’une telle analyse soit dénuée de toute pertinence, je crois qu’elle pose des problèmes qu’il faut mettre au jour et théoriser. Je tenterai donc si possible d’éviter la réitération des évidences pour plutôt examiner comment ces évidences sont produites. C’est pourquoi je traiterai de l’alimentaire sous l’angle de la mise en discours.

* * *

Cet article a d’abord été publié en tant que chapitre dans l’ouvrage Voulez-vous manger avec moi? Pratiques interculturelles en France et au Québec, sous la direction de Daniel Latouche (FIDES, 2003).

Document(s) liés:
Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.