Table ronde
Université du Québec à Montréal

Maudites alliances

Dans le cadre de:
Vendredi 26 Novembre 2021
Président de séance:
Participants:

Présentation de la séance du séminaire

Le vendredi 26 novembre 2021 a eu lieu une séance du CRIST intitulée Maudites alliances.

Cette séance a accueilli Florence Brassard (UQAM), pour une présentation intitulée «Un « maudit contrat »: le mariage dans les Lettres d’Adélaïde de Dammartin (1766) de Marie-Jeanne Riccoboni», et Joëlle Rouleau (UdeM), pour une présentation intitulée «Quand le trauma s’invite à la création».

 

Programme de la séance

Cliquez sur un titre pour accéder à l'archive de la présentation.

 

Florence Brassard (UQAM)

 

  • Quand le trauma s'invite à la création

Joëlle Rouleau (UdeM) [Communication non-disponible]

 

Pour consulter le site du séminaire mensuel du CRIST, cliquez ici.

 

Pour citer ce document:
Brassard, Florence et Joëlle Rouleau, (org.). 2021. Maudites alliances. Table ronde organisée par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 26 novembre 2021. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <https://oic.uqam.ca/fr/evenements/maudites-alliances>. Consulté le 29 novembre 2022.

Un «maudit contrat»: le mariage dans les «Lettres d’Adélaïde de Dammartin» (1766) de Marie-Jeanne Riccoboni

Florence Brassard problématise les ambiguïtés qui entourent l'institution du mariage, à la fois juridique, économique et personnelle, dans la France du 18e siècle, en particulier dans la littérature écrite par les femmes. Elle s'arrête sur les Lettres d’Adélaïde de Dammartin (1766) de Marie-Jeanne Riccoboni. Elle explique d'abord comment fonctionnaient le contrat de mariage et le droit des femmes, en particulier celui des veuves, dans la France d'ancien régime.