Hors collection, 01/01/2009

Recherche et enseignement, une pratique ambidextre ou autoportrait d’une enseignante en chercheuse

Louise Lachapelle
cover

Mes activités de recherche enrichissent le contenu de mes cours, diversifient la pédagogie que je pratique, contribuent à l’interrelation professeure-élèves, ainsi qu’à mes relations avec mes collègues et avec la communauté collégiale. Par ailleurs, mon implication de chercheuse contribue à inscrire mon geste d’enseignante dans un contexte plus large, non seulement sur le plan scolaire ou institutionnel (notamment en créant des liens avec d’autres cours ou d’autres établissements d’enseignement), mais aussi sur les plans social, culturel, économique et politique.

Professeure et chercheuse au Département de français du Collège de Maisonneuve depuis bientôt quinze ans, j’y ai pendant plusieurs années privilégié le travail avec les élèves en difficulté dans le cadre du cours de mise à niveau en français écrit et du premier cours de la séquence obligatoire des cours de français dispensés aux élèves l’ayant échoué une ou plusieurs fois. Mes préoccupations de recherche suscitent une approche différente de la matière et une pédagogie souvent basée sur la coopération qui se sont avérées efficaces auprès de ces élèves.

* * *

Cet article a d’abord été publié dans la revue Pédagogie Collégiale, v.22, en 2009.

Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.