Hors collection, 01/01/2009

Arts et littératures hypermédiatiques: éléments pour une valorisation de la culture de l’écran

Bertrand Gervais
cover

La transition d’une culture du livre à une culture de l’écran nous expose à un changement de paradigme quant à la manière de produire et d’assurer la transmission de la culture et de ses manifestations littéraires et artistiques. Cherchant à jeter un regard informé et critique sur les manifestations d’une telle transition, NT2, le Laboratoire de recherche sur les oeuvres hypermédiatiques de l’Université du Québec à Montréal, a entrepris de s’investir dans la valorisation de la nouvelle culture artistique et littéraire du Web, dans l’étude de l’imaginaire contemporain, ainsi que dans l’exploration de nouveaux modes de recherche adaptés aux technologies et au contexte contemporains.

En art comme en littérature, les créateurs se sont approprié le Web par détournant ses pratiques et son langage. Les oeuvres ainsi produites, inscrites à même les nouvelles technologies, sont destinées à être expérimentées et lues par le biais d’Internet. Comme ces oeuvres se présentent dans des formats nouveaux, les outils habituels de description, que ce soit en études littéraires, en études cinématographiques ou en histoire de l’art, ne suffisent pas. De plus, l’institutionnalisation de ces oeuvres n’est pas encore assurée, aucune bibliographie, aucun répertoire substantiel ne les regroupent. C’est en réponse à ces constatations que le projet d’un Répertoire des arts et littératures hypermédiatiques (ALH) a vu le jour.

* * *

Cet article a d’abord été publié dans Digital Studies / Le champ numérique, vol.1, no.2, en 2009.

Type de contenu:
Ce site fait partie de l'outil Encodage.