image

Forbidden erotica: l'analyse iconographique de la collection Rotenberg

Beaucoup de collections de photographies érotiques de la Belle Époque qui sont inspirées par les préraphaélites et l'art nouveau ont été redécouvertes dans la deuxième moitié du XXe siècle. Elles ont été republiées dans les dernières années pour célébrer un érotisme coquin, une sexualité romantique, un érotisme voilé, délicat, charmeur, qui fait rigoler parfois. Cet érotisme artistique qui découle de la pudibonderie victorienne est rarement choquant.

Avatars contemporains de la pornoféérie

Des galeries d'art contemporain au hentai japonais en passant par les branches spécialisées du monster erotica à la mode sur le web, certains sous-genres du cinéma porno, voire des séries à succès qui en donnent une vision policée, un spectre pour le moins inattendu hante les marges de l'iconosphère du village global, celui d'une pornographie merveilleuse, ou plutôt, pour ne pas prêter à confusion, un merveilleux pornographique qu'il nous a plu de nommer du terme un peu néobaroque de pornoféérie.

Ces revues qu'on ne lit que d'une main: scripts pornographiques dans les images de mode

Le titre de la présentation emprunte au titre du livre de Jean Goulemot, Ces livres qu'on ne lit que d'une main, un titre qui exprime mon intuition de recherche quant au travail sur les corps et l'imaginaire que certaines images dans les revues de mode opèrent à la manière de livres et de revues érotiques ou pornographiques.

Tits or GTFO: exemples d'interactions pornographiques sur les imageboards

Il y a environ 15 ans, l'influence des médias était à sens unique. Le web était à la remorque des médias traditionnels, un peu comme le cinéma, il n'y a pas si longtemps, influençait le contenu de la télévision, alors que celle-ci n'avait aucun impact sur le 7e art. C'était une autre époque. De là à dire que, de nos jours, on ne sait plus trop qui, des médias traditionnels ou des médias 2.0, ont le plus d'influence sur les autres, il n'y a qu'un pas… que je franchis ici allègrement.

Podz. 2010. «Les Sept jours du talion»
Lamoureux, Emilie

«Les Sept Jours du talion»: du livre à l'écran

Mon analyse portera sur la question de l’intériorité; plus précisément, sur la façon dont la dimension psychologique, si importante dans le roman Les Sept Jours du talion de Sénécal, est rendue à l’écran. Je tenterai de démontrer que, malgré les contraintes imposées par le média d’arrivée, lequel repose sur l’image, le son et le montage, les états d’âme des personnages du roman sont bien reconduits dans l’adaptation de Podz. 

Le membre fantôme du cinéma ou la prothèse virtuelle. Cinéfiction et affect.

La «cinéfiction» est un concept que j’ai créé pour indiquer le rapport performatif de la littérature au cinéma. Ce rapport s’opère, dans les énoncés linguistiques, sous la forme d’images diagrammatiques de plans, de mouvements de caméra ou de procédés de montage. Or, le succès d’un tel rapport performatif repose sur une condition minimale: le lecteur doit avoir dans l’esprit une trace mémorielle du cinéma prête à s’actualiser au moment de la lecture.

La projection d'image dans l'oeuvre d'Alain Fleischer: un cas de figures

Si l’on veut identifier les effets du passage d’une culture de l’image à celle d’image-mouvement, et par le fait même comprendre l’impact que l’imaginaire cinématographique peut avoir sur les autres formes d’art, il faut d’emblée des outils permettant de définir cet imaginaire. Le concept de «cinéfiction» (Santini) est un grand pas dans cette direction.

D'un fantastique qui se contente de faire tomber la nuit dans le jour: rêve et histoire dans le projet «Primitive» d'Apitchapong Weerasethakul

Oncle Boonmee celui qui se souvient de ses vies antérieures est un film célébré par la critique (Palme d’or à Cannes en 2010) du réalisateur thaïlandais Apitchatpong Weerasethakul. Il fait partie d’un projet de plus grande envergure intitulé «Primitif» qui inclut également une installation éponyme (2009), deux courts-métrages – Lettre à Oncle Boonmee (2009) et Fantômes de Nabua (2009) – et un livre d’artiste.

S'abonner à RSS - image