Conférence
Université du Québec à Montréal

Youtube Theory

Dans le cadre de:
Dominguez Leiva, Antonio
Mardi 13 Novembre 2012

 

Présentation de la conférence

Dans le cadre de la série de conférences sur littérature contemporaine, Salon Double, Antonio Dominguez Leiva a prononcé, le 13 novembre 2012, une conférence ayant pour titre «Youtube Theory».

L'univers vertigineux et virtuellement infini de YouTube, dont le Big Bang remonte à février 2005, est désormais un des faits de civilisation majeurs de ce début de millénaire. Avec 60 heures de nouvelles vidéos publiées chaque minute et huit cent milliards de visiteurs uniques par mois (qui y passent en moyenne quinze minutes par jour), il constitue le troisième site le plus visité d'Internet, après Google et Facebook. Héritière tout à la fois du vidéoclip, des home movies et du spot publicitaire qu'elle intègre en une synthèse protéiforme, l'esthétique du clip YouTube installe un rythme boulimique de consommation qui redéfinit notre rapport au récit et à l'image, ingurgités tous deux en des temps record avant d'être substitués par des nouveaux contenus surgis des multiples fenêtres qui entourent, tentatrices, toute capsule publiée dans le site. Véritable invitation à la dérive labyrinthique dans une digression illimitée sous le signe de la surprise et la défamiliarisation permanentes, la mosaïque YouTube plonge le spectateur dans un polycentrisme nouveau où il est désormais le centre ex-centré de sa propre perception. C'est là où ce site hypermédiatique, qui est en passe de devenir une Gestalt à part entière, montre de façon éclatante tout ce qui le distingue des projets épistémologiques du passé. Or, malgré l'importance cruciale de ce nouveau territoire culturel YouTube reste une véritable terra incognita dans les études académiques. C'est donc à l'émergence d'une véritable branche de médiologie culturaliste que la «YouTube Theory» voudrait modestement appeler.

Archive audio de la conférence

Conférencier invité

Antonio Dominguez Leiva est chercheur régulier à FIGURA, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. a été maître de conférences habilité à l’Université de Bourgogne avant d’être professeur à l’Université du Québec à Montréal. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire culturelle de la cruauté et de l’érotisme, dont Décapitations, du culte des crânes au cinéma gore (PUF, 2004), Esthétique de l'éjaculation (Murmure, 2012) et Messaline, impératrice et putain. Généalogie d'un mythe sexuel (Murmure, 2014) ainsi que les co-éditions de Le supplice oriental dans la littérature et les arts (Murmure, 2005) et Délicieux supplices, érotisme et cruauté en Occident (Murmure, 2008). Il s’est aussi intéressé à l’histoire des frontières du réel (La vie comme songe. Une tentation de l'Occident, EUD, 2009), le Manuscrit trouvé à Saragosse (Laberinto imaginario de Jan Potocki, UNED, 2000) et la biographie collective des surréalistes (Sexe, opium et charleston, Murmure, 2007-2011) et a écrit plus d’une cinquantaine d’articles sur des sujets aussi variés que les mangas, les zombies, le mexico-terror, l’onanisme féminin ou les putti. Il est aussi scénariste et romancier, avec notamment Los Circulos (Saymon, 2010) et la série de El Hombre de los 21 Dedos (Planeta Booket, 2012).

Pour citer ce document:
Leiva, Antonio Dominguez. 2012. Youtube Theory. Conférence organisée par Salon Double. Montréal, 13 novembre 2012. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <https://oic.uqam.ca/fr/conferences/youtube-theory>. Consulté le 29 novembre 2022.
Période historique:
Classification