À propos

L'Observatoire de l'imaginaire contemporain est le projet phare du Centre de recherche Figura. Il s'agit d'une plateforme encyclopédique en ligne consacrée à la compréhension de l'imaginaire contemporain, dans ses aspects artistiques, littéraires, culturels, mais aussi théoriques et épistémologiques, et portant sur les productions esthétiques actuelles, leurs principes et fondements, leur poétique, leurs objets, leurs effets de lecture et de spectature. 

Cet Observatoire est conçu comme un environnement de recherche et de connaissance, c'est-à-dire une ressource en ligne complexe, donnant des résultats de recherche et des strates d'analyse. 

 

Une base de données riche de recherches sur l'imaginaire contemporain

L'OIC est une base de données importante de recherches universitaires. Grâce à son moteur de recherche à facettes indexant plus de cinq sites de groupes de recherche et de revues, il est désormais facile et pratique de naviguer d'un article à l'autre et d'approfondir ses réflexions sur l'imaginaire contemporain.

 

Enregistrement et diffusion d'événements de mobilisation de recherches et connaissances

L'OIC vous propose d'enregistrer votre évènement et de le publier sur sa plateforme à des fins d'archivage et de diffusion. Le sujet de l'événement doit s'inscrire dans une ou plusieurs aires de recherche de l'Observatoire de l'imaginaire contemporain. Notez bien qu'à compter du 23 octobre 2018, la diffusion simultanée d'événement ne sera plus possible.

Écrivez-nous dès maintenant pour plus d'informations! Vous trouverez au bas de cette page la procédure nécessaire à l'enregistrement et à la diffusion d'événements sur le site de l'OIC.

 

Publication d'articles et outils de recherche

Vous pouvez aussi ouvrir, comme plusieurs étudiant.e.s et professeur.e.s, un carnet de recherche sur le site de l'OIC. Vous pourrez y partager les résultats de vos recherches, de vos lectures et échanger avec une communauté de chercheurs universitaires.

Il est aussi possible de publier vos articles dans la section Articles des chercheurs du site de l'OIC. N'hésitez pas à nous joindre!

 

Organisation

L'Observatoire de l'imaginaire contemporain (OIC) est le projet phare de Figura, du programme RADICAL et du laboratoire NT2. Il est développé de façon conjointe par Figura UQAM, Figura Concordia, NT2 UQAM, NT2 Concordia et NT2 UQAC.

 

Comité scientifique de l'OIC

  • Bertrand Gervais, directeur du Centre Figura et du Laboratoire NT2
  • Vincent Lavoie, département d'histoire de l'art, UQAM
  • Sophie Marcotte, Université Concordia

 

Équipe de recherche de l'OIC

  • Sarah Grenier-Millette, responsable et chargée de projet de l'OIC
  • Alexandra Boilard-Lefebvre, adjointe de recherche de l'OIC

 

L'OIC: un environnement de recherches et de connaissances

Un texte de Bertrand Gervais

 

Un des principaux projets du Laboratoire NT2, du Centre Figura et du programme de recherche interdisciplinaire RADICAL (Repères pour une articulation des dimensions culturelles, artistiques et littéraires de l'imaginaire contemporain) ces prochaines années, est de développer de façon importante l'Observatoire de l’imaginaire contemporain (OIC).

L’Observatoire se présente comme une plate-forme encyclopédique en ligne consacrée à la compréhension de l’imaginaire contemporain, dans ses aspects artistiques, littéraires et culturels, ainsi que théoriques et épistémologiques, et porte sur les productions esthétiques actuelles, leurs principes et fondements, leur poétique, leurs objets, leurs effets de lecture et de spectature. Cet Observatoire est conçu comme un environnement de recherches et de connaissances (ERC), c’est-à-dire une ressource complexe mise en ligne, offrant des résultats de recherche et des strates d’analyse permettant d’exploiter un thème et d’animer une communauté de chercheurs.

Un ERC n’est pas simplement une vitrine ou un site d’informations institutionnelles, mais une ressource dynamique, organisée et en développement continu. Il est un lieu de diffusion de recherches, ouvert à tous et déployé en temps réel, permettant de dynamiser une communauté et d’exploiter un champ de façon soutenue.

Une telle ressource est à la culture de l’écran ce que le codex est à la culture du livre, c’est-à-dire son dispositif premier d’organisation, de transmission et de valorisation d’information. L’idée des ERC n’est pas nouvelle, un site comme Wikipedia en fait aisément la preuve, tout comme Érudit, le portail de revues, de dépôt d'articles et d'ouvrages électroniques. En fait, depuis l’ouverture du cyberespace, elle est en progression constante, et les avancées du web 2.0  en simplifient grandement l’organisation. Si l’idée n’est pas nouvelle, il convient de compléter sa conceptualisation, dans la perspective d’une utilisation, dans un projet comme l’OIC, de ses principes organisateurs.

Premier constat: un ERC est un foyer d’activité de recherche. Il n’est pas qu’un lieu de diffusion, il est une occasion de recherche, un principe organisateur, tout comme le livre ou la revue savante. Il est évident que la diffusion sur Internet des données recueillies et des résultats de leur utilisation permet le développement organique de communautés de chercheurs préoccupés par les mêmes thèmes et objets de recherche. Cette diffusion offre en temps réel un transfert permanent des données. Les résultats sont rendus disponibles au fur et à mesure de leur élaboration, ce qui favorise la diffusion, la validation ainsi que la participation des utilisateurs, auxquels sont fournies des données organisées et préalablement traitées, qui appellent des analyses et des modalités subséquentes d’appropriation. 

Deuxième constat: un ERC permet le renouvellement des stratégies de diffusion de la recherche. Il favorise la diffusion de résultats intermédiaires de recherche, ce qui permet d’occuper ouvertement un territoire de recherche, de rendre présent des parties du processus de recherche (plutôt que les seuls résultats finaux), de susciter des collaborations, de dynamiser une communauté de chercheurs, etc.  Le Répertoire ALH du NT2  est un exemple d’ERC. Le Répertoire est une base de donnée en ligne témoignant de l’apparition d’une culture de l’écran, par le biais des arts et des littératures hypermédiatiques. Il vient constituer une ressource originale, car les œuvres identifiées et décrites n’avaient jamais été réunies en un véritable catalogue. Sur la base de ce Répertoire, ont été développé des outils et des espaces d’échange et de communication, afin non seulement de témoigner d’une culture naissante mais de participer à son essor: des fiches bonifiées, des cahiers virtuels, des dossiers thématiques, des web films sur le processus créateur, etc.

Troisième constat: un ERC s’inscrit ente les deux pôles traditionnels d’un programme de recherche. Le premier pôle d’un tel programme est l’idéation initiale et, dans sa forme institutionnelle, la demande de subvention, rédigée, approuvée, financée. Le deuxième pôle est la diffusion des résultats finaux de la recherche (monographie, collectif, article scientifique, œuvre, etc.). Entre les deux se déploie un processus complexe de recherche qui comprend collectes de données, recherches bibliographiques, acquisition des données, description et interprétation des données, formation d’assistants de recherche, développement d’arguments complexes, diffusion des premiers résultats de recherche, (en groupe de recherche, en séminaire, en journée d’études, en cahiers de recherche). L’utilité des ERC est de rendre disponible une partie de ces étapes et de leur accorder une visibilité plus soutenue, par une présence continue dans Internet. 

Quatrième constat: un ERC contient une diversité de documents et d’informations. Les documents peuvent être des originaux, rédigés et conçus pour l’ERC, ou des documents remédiatisés, soit des reprises, soit des extraits ou des synthèses de documents plus importants. Les documents présents sur un ERC peuvent être des billets succincts, des entrées à caractère encyclopédique, des dossiers critiques (comprenant plus d’un article), des cahiers virtuels (des collectifs), des documents archivés, des conférences filmées ou enregistrées, des colloques en ligne, des liens à d’autres ERC ou à des sites Web thématiquement liés. UN ERC n’a donc pas de forme préétablie, mais se présente comme un potentiel d’organisation et de diffusion.

Cinquième constat: un ERC est un dispositif de diffusion de la recherche en plein développement et qui s’inscrit parfaitement dans la logique de l’imaginaire contemporain.

 

     

    Sémantisation des documents et recherche

    Taxonomie commune de l'Observatoire

    La taxonomie pose une division sémantique sur l’ensemble des contenus du site de l’Observatoire de l'imaginaire contemporain.

    Le site de l'OIC rassemble les recherches des membres de Figura, par la diffusion électronique d’articles scientifiques, de publications officielles, des enregistrements d’évènements, et autres. L’ensemble de ces contenus offre un point de vue scientifique sur un aspect propre à l’imaginaire, large thème commun aux chercheurs de Figura.

    La taxonomie est un ensemble de termes classés, même catégorisés, selon leur appartenance sémantique et rattachée à chacun des contenus. La taxonomie est utilisée comme un outil; liée au moteur de recherche, elle classe ou regroupe chacune des entrées pour faciliter la navigation et la recherche de l’utilisateur. Elle marque la division sémantique des recherches et trace l’étendue des objets de l’imaginaire.

    La taxonomie est un module complémentaire au site de l’OIC qui s’intègre à partir du formulaire des champs. Un contenu sera donc taxonomisé dès son intégration. Comme le site de l’OIC en est un de recherche, la multitude des contenus répertoriés sur le site doit être catégorisée de manière à pouvoir être récupérée par le moteur de recherche.

    Les termes taxonomiques de l'OIC se divisent en sept blocs:

    • Aires de recherche;
    • Contexte géographique;
    • Période historique;
    • Champs disciplinaires;
    • Courants artistiques;
    • Problématiques;
    • Objets et pratiques culturelles;
    • Figures et imaginaires.

    Si les trois derniers blocs de cette liste ne concernent que les contenus originaux de l'OIC, les cinq premiers blocs constituent ce qu'on nomme la taxonomie commune de l'OIC. Tout contenu publié sur les sites affiliés au moteur de recherche multisite de l'OIC est sémantisé à partir des listes taxonomiques de la taxonomie commune de l'OIC.

     

    Moteur de recherche multisite

    En développement depuis 2012, le moteur de recherche multisite de l’OIC, réalisé conjointement par l’équipe médiatique du Laboratoire NT2 et Whisky Echo Bravo, une équipe d’experts en développement Web, permet dorénavant d’indexer et de rechercher les contenus provenant des différents sites développés par le NT2.

    Le moteur de recherche de l'OIC, basé sur le logiciel libre de gestion de contenu Drupal et la plateforme logicielle de moteur de recherche Apache Solr, permet d’explorer les résultats de recherche d’une grande communauté de chercheurs, en réalisant des recherches croisées sur les diverses bases de données du NT2 et du centre Figura. En plus des contenus mis en ligne sur l’OIC sont aussi indexés:

    • la publication électronique Mediaesthetica. Images d'une révolution beckettienne de Geneviève Hamel (Prix Mnémosyne 2012). L'ouvrage est disponible sous forme de publication à l'adresse suivante: mnemosyne4.nt2.ca;
    • la publication électronique Chris Ware, architecte de la mémoire. La projection spatiale de la mémoire en bande dessinée de Maxime Galand (Prix Mnémosyne 2013). L'ouvrage est disponible sous forme de publication à l'adresse suivante: mnemosyne5.nt2.ca ;
    • Pop-en-stock, bazar d’études sur la culture populaire contemporaine qui rassemble plusieurs articles et dossiers thématiques orientés sur l’étude des mutations majeures dans la culture populaire contemporaine. Directeurs: Antonio Dominguez Leiva et Samuel Archibald (popenstock.ca);
    • Hochelaga Imaginaire, site Web de l’atelier géopoétique de recherche-création du même nom, co-organisé par Bertrand Gervais et Benoit Bordeleau. (hochelagaimaginaire.ca);
    • Le magazine Spirale Web, «un espace critique dédié à l’observation et à l’analyse du contemporain sous ses diverses manifestations culturelles, au sens large» (www.magazine-spirale.com). Directeur : Sylvano Santini. Rédacteur en chef : Sébastien Dulude;
    • Captures, revue à comité de pairs dédiée à la publication de travaux consacrés à l’analyse de problématiques liées aux figures, théories et pratiques de l’imaginaire, sans limitations territoriales ou nationales. Elle est la première revue à comité de pairs du centre de recherche Figura, fondé en 1999 à l’Université du Québec à Montréal. Captures publie des articles à la croisée des études littéraires et cinématographiques, des sciences humaines, de l’histoire de l’art et des arts visuels et médiatiques. Il s’agit d’une revue francophone qui accueille également des publications écrites en anglais (revuecaptures.org);
    • Revue Postures, la revue des étudiantes et étudiants du Département d’études littéraires de l’UQAM. Directrice : Laurence Pelletier. Rédacteur en chef : Louis-Daniel Godin. (revuepostures.com);
    • Et d’autres à venir !

     

    Taxonomie et recherche

    Dans un premier temps, le moteur de recherche procède à une exploration du site selon les mots clés choisis par l’usager. Par exemple, si le sujet de recherche de l’usager porte sur le [fragment], l’usager entrera le mot clé [fragment] dans le moteur.

    Lors d’une recherche sur le site de l’OIC, le moteur de recherche ira récupérer dans l’intégralité des contenus les termes sélectionnés. Les résultats de recherche afficheront alors l’ensemble des contenus où le terme [fragment] est répertorié.Dans plusieurs cas, il sera donc nécessaire de préciser la recherche via la taxonomie afin d’en mieux cibler l’objet.

    La taxonomie fonctionne de pair avec le moteur de recherche.

    Elle vient surdéterminer les documents par une classification sémantique. Lors d’une recherche sur le site de l’OIC, les facettes s’affichent à la gauche de l’écran. En sélectionnant l’une ou l’autre des facettes, l’usager pourra préciser sa recherche. Il pourra donc naviguer sur le site selon la thématique de son sujet d’étude.

    Il est important de noter que c’est l’entrée de mots clés qui viendra préciser le détail contenu par le document et que la taxonomie, ou la recherche par facettes permettra de poser un filtre sur les résultats de recherche.

    Les deux fonctionnent en complémentarité et n’ont pas les mêmes visées sémantiques.

    En sélectionnant le terme [fragment], on dénombre 87 éléments trouvés. Les facettes diviseront les résultats selon les catégories auxquelles les contenus sont associés.

    Le TYPE correspond au type de contenu dont il est question. L’usager pourra donc appliquer un filtre qui générera l’affichage d’un type unique. Par exemple, s’il s’agit d’une recherche d’articles, en sélectionnant le type ARTICLE D’UNE PUBLICATION, uniquement les articles seront présentés dans les résultats de recherche.

    Si l’usager travaille sur un corpus européen du XXe siècle, en sélectionnant le terme EUROPE sous CONTEXTE GÉOGRAPHIQUE, puis XXe siècle sous PÉRIODE HISTORIQUE, seuls les documents ainsi taxonomisés seront affichés.

    Il est important de noter que le moteur de recherche du site de l’OIC ne va pas uniquement puiser dans les contenus du site, mais dans tous les sites qui lui sont affiliés. Il sera donc possible de consulter des articles provenant d'autres sites affiliés à partir d’une recherche dans l’OIC.

     

    Aires de recherche

    Les aires de recherche sont définies par Figura, le centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (UQAM). Elles s’inscrivent dans la logique des recherches menées par le centre.

    Archéologie du contemporain

    • Aire de recherche consacrée aux antécédents historiques et épistémologiques des figures et des enjeux de l’imaginaire contemporain.

    Enjeux artistiques contemporains

    • Aire de recherche consacrée à la modification ou à la transformation de la perception et de la conception contemporaines d'un fait artistique.

    Enjeux littéraires contemporains

    • Aire de recherche consacrée à la modification ou à la transformation de la perception et de la conception contemporaines d'un fait littéraire.

    Figures contemporaines

    • Aire de recherche consacrée aux figures centrales de l'imaginaire contemporain.

    Imaginaire de la création

    • Aire de recherche consacrée aux réflexions sur les processus créateurs et sur le rôle du créateur.

    Imaginaire de la théorie

    • Aire de recherche consacrée aux théories de la littérature, de l'art, de l'imaginaire et des relations entre le texte et l'image.

    Penser le contemporain

    • Aire de recherche consacrée à la théorisation et à la compréhension de la notion de «contemporain».

     

     

    Node ID:
    50374