novel

Pandémie fictions

Friday 20 May 2022
Pop-en-stock transatlantique
Participant·e·s:
Dominguez Leiva, Antonio
Becker, Christophe
Hougue, Clémentine
Després, Elaine
Borzakian, Manouk

Dans le cadre de cet épisode, Antonio Dominguez Leiva discute pandémie et fictions avec Christophe Becker, Clémentine Hougue, Elaine Després et Manouk Borzakian. Ils reviennent ensemble sur l’ouvrage collectif «La Pandémie en science-fiction» publié chez Stella Incognita, mais aussi de manière plus générale sur les fictions pandémiques de Mary Shelley à Margaret Atwood, en pensant par Burroughs et les zombies. Et ils trouvent malgré tout, des lueurs d’espoir!

Le (dernier) jour de la Terre et les éco-catastrophes

Friday 22 April 2022
Pop-en-stock transatlantique
Participant·e·s:
Després, Elaine
Dominguez Leiva, Antonio
Lapointe, André-Philippe
Cornec, Jérémy
Le Gall, Claire

En l'honneur de ce jour de la Terre, cet épisode s'arrête sur les fictions éco-catastrophiques. Elaine Després, Antonio Dominguez Leiva, André-Philippe Lapointe, Jérémy Cornec et Claire Le Gall reviennent sur la longue histoire de ces récits de catastrophes écologiques, puis abordent leur temporalité, la figure de Cassandre, la représentation télévisuelle de la catastrophe et les tentatives de reconstruction sous la forme de communautés féministes postapocalyptiques.

Mur(s)

Friday 17 December 2021
Encodage
Participant·e·s:
Gervais, Bertrand
Guillois-Cardinal, Raphaëlle
Nussbaum, Valentin

Cet épisode porte sur les murs: les murs qui nous entourent, ceux que l'on construit autour de soi, les murs d'images, les murs des profils Facebook, les murs où sont gravés les noms des défunts. Avec des extraits tirés de communications présentées par Bertrand Gervais (2017), Raphaëlle Guillois-Cardinal (2016) et Valentin Nussbaum (2014).

La figure du monstre

Friday 19 November 2021
Encodage
Participant·e·s:
Courtemanche, Mélanie
Chassay, Jean-François
Tremblay-Gaudette, Gabriel

Dans cet épisode de la série Encodage dédié à la figure du monstre, Mélanie Courtemanche s'attarde sur Frankenstein de Mary Shelley, Jean-François Chassay parle tératologie et clonage et Gabriel Tremblay-Gaudette explore la figure du Slender Man.

Gilles Menegaldo

Friday 22 October 2021
Entretiens Pop-en-stock
Participant·e·s:
Dominguez Leiva, Antonio
Menegaldo, Gilles

Cette semaine, Antonio Dominguez Leiva s’entretient avec Gilles Menegaldo, un des pionniers des études de la culture populaire en français, spécialiste de la littérature gothique, du cinéma d'horreur et des fictions policières.

Introduction [William T. Vollmann]

En 1993, dans «The Review of Contemporary Fiction», Larry McCaffery dirigeait un dossier sur les jeunes auteurs américains qu'il jugeait prometteurs. Sur la couverture, c'est le visage du jeune William T. Vollmann, alors âgé de 34 ans, que l'on remarque en premier, à gauche de Susan Daitch et de David Foster Wallace. Avec le recul, il est tout de même surprenant d'apprendre qu'à cet âge, Vollmann avait déjà publié six livres: «You Bright and Risen Angels» (1987), «The Rainbow Stories» (1989), «13 Stories and 13 Epitaphs» (1991), «Whores for Gloria» (1991), «Fathers and Crows» (1992), «An Afghanistan Picture Show: Or, How I Saved the World» (1992) et «Butterfly Stories» (1993). Si William T. Vollmann est aujourd'hui une voix importante de la littérature américaine, son œuvre demeure méconnue des lecteurs francophones. Ce premier dossier Salon double entend remédier à cette situation, en présentant cinq lectures qui éclairent les traits les plus marquants de son entreprise d'écriture.

La descente à Slab City

Le roman «La Famille royale» dépeint les villes de la Côte ouest des Etats-Unis en une épopée dantesque, une descente aux enfers à la recherche du salut dans la déchéance. Chaque ville représente une philosophie, une structure de l’espace mental dans l’espace urbain. Le roman élabore une dialectique conflictuelle entre San Francisco et Sacramento pour l’essentiel, mises en regard de Los Angeles et de Las Vegas plus brièvement. Au bout de son périple urbain, la quête métaphysique du héros déchu s’achève à Slab City, une utopie dont le dénuement et l’âpre poésie restent ouverts à tous les possibles.

Pages

Subscribe to RSS - novel