Activités Figura - NT2 / UQAM et Concordia

Uchronia|What if?

Laboratoire NT2 - jeu, 2017-11-09 16:51
Image: 

 

L'équipe du Laboratoire NT2 a été invitée par le commissaire Philippe Riss-Schmidt à participer à son pavillon thématique intitulé HyperPavilion présenté lors de la 57e édition de la Biennale d'art contemporain de Venise. L'HyperPavilion est une exposition de groupe à grand déploiement portant sur l'art après l'arrivée du numérique qui explore de nouvelles manières d'exposer ces types de pratiques.

Fidèle à son dévouement pour l'art hypermédiatique, le Laboratoire NT2 a répondu à l'appel en proposant une exposition en ligne mettant en valeur des artistes travaillant avec le web. Intitulée Uchronia|What if?, l'exposition se développe autour du concept d'uchronie et s'interroge sur notre rapport au temps - que ce soit dans le sens d'une réécriture de l'histoire, d'une projection vers l'avenir ou d'un hors-temps - permettant de réfléchir par le fait même à notre présent. Elle rassemble les œuvres selon trois volets thématiques - Speculative Future(s), Dystopian Internet et Time Play - démontrant ainsi les potentialités offertes par le web dans l'élaboration de récits sur l'avenir, la construction de réseaux alternatifs et la mise en place d'expériences temporelles.

L'exposition se conçoit comme un projet évolutif et à la structure modulable. Elle comprend actuellement onze œuvres hypermédiatiques.

Salvador Barajas, Tech-illa Sunrise: Un/a remix
Pippin Barr, Let’s Play: Ancient Greek Punishment: CPU Edition!
Andy Campbell & JHAVE, Zone
Roderick Coover & Scott Rettberg, Toxi-City: A Climate Change Narrative
Stéphane Degoutin & Gwenola Wagon, World Brain
João Enxuto & Erica Love, Institute for Southern Contemporary Art
Angela Gabereau, Coral Short & Visionaries, Future Visions
Jonas Lund, The Internet Express
Eva and Franco Mattes, Dark Content
Yuri Pattison, RELiable COMmunications
Skawennati, TimeTravelerTM

Pour visiter l’exposition en ligne: uchroniawhatif.org

Commissaire(s): Cortopassi, Gina Gervais, BertrandLalonde, JoanneTronca, LisaRésumé: 

Uchronia|What if? une exposition en ligne du Laboratoire NT2 présentée à l'HyperPavilion durant la 57e édition de la Biennale d'art contemporain de Venise.

Crédits expo: 

Commissaires: Gina Cortopassi, Bertrand Gervais, Joanne Lalonde et Lisa Tronca

Conception médiatique: Sylvain Aubé, Kienan Stewart, Robin Varenas

Correction/Traduction: Frances Pope et Luke Deraiche

Merci à Philippe Riss-Schmidt, Fabulous Inc. et aux artistes sans qui cette exposition n'aurait pu avoir lieu.

Pour citer: Uchronia|What if?

Hope, New Scenario, Image 1

Laboratoire NT2 - jeu, 2017-11-09 15:49
Image: Description: 

Capture d'écran de la vue d'accueil de l'exposition Hope (2017) de New Scenario. 

Conférence de Claire Savoie

Laboratoire NT2 - jeu, 2017-11-09 14:58
15 Novembre 2017

Conférence de Claire Savoie dans le cadre du Groupe de recherche Archiver le présent à l'Université du Québec à Montréal.

Table ronde - étant données

Laboratoire NT2 - mar, 2017-11-07 12:40
10 Novembre 2017

Table ronde étant données dans le cadre du programme de recherche-création «au-delà des images opératoires», vendredi 10 novembre 15h-17h à VOX, centre de l'image contemporaine.

TOPO - Bootcamp multiplateforme: Web-ciné photo/vidéo

Laboratoire NT2 - mar, 2017-11-07 12:18
23 Novembre 2017 - 20 Janvier 2018

Bootcamp multiplateforme: Web-ciné photo/vidéo. Développez votre projet avec du soutien professionnel. Entre le 23 novembre 2017 et le 20 janvier 2018. Inscrivez-vous dès maintenant!

Séminaire «Écritures numériques et éditorialisation» cycle 2017-2018

Laboratoire NT2 - mar, 2017-11-07 12:02
13 Novembre 2017 - 05 Juin 2018

Le séminaire «Écritures numériques et éditorialisation» reprend cette année dès le 13 novembre. La formule se transforme en ateliers de travail. Entrée libre et gratuite, inscription obligatoire.

Every Noise at Once

Laboratoire NT2 - lun, 2017-11-06 12:38
Auteur·e·s:  Marsolais-Ricard, Charles

Every Noise At Once (2013) est un site internet créé par l’ingénieur en développement web Glenn McDonald permettant aux internautes d’explorer une cartographie composée de 1537 genres musicaux différents. En cliquant sur un genre musical, il est possible d’en écouter un extrait et d’accéder à une carte de l’ensemble des artistes regroupé.e.s sous ce style, ainsi qu'à un encadré des genres musicaux similaires à celui sélectionné et un autre des genres qui lui sont contrastants. À partir de cette page, il est possible de parvenir à la page Spotify des artistes et des groupes, le site étant structuré en suivant la classification du géant suédois de streaming musical. Les cartographies du site, tant celle des genres que des artistes, répondent à des règles sommaires de composition: le haut est plus électrique et le bas davantage acoustique, à gauche se trouvent des genres à la sonorité plus dense et à droite, plus diffuse.

D'autres modes d'exploration sont aussi possibles. La fonction «scan», accessible dans le haut de la page d'accueil, permet quant à elle de passer automatiquement d’un style à un autre. Celle «list» permet d’explorer les genres musicaux sous la forme d’une liste qu’il est possible de personnaliser par inclusion, soit en sélectionnant la musique grand public («mainstream only»), celle de créneau («deeper», «deep only» ou «deepest only») ou les deux («all»), et par triage basé sur les termes «popularity», «emergence», «modernity», «youth», «feminity», «engagement», «tempo», «name» et «xmasness». L'onglet «playlist» permet à l’utilisateur.trice de se connecter au site de Spotify afin d'accéder à une liste de lecture et à une barre de recherche permettant de trouver sous quel(s) genre(s) un.e artiste est répertorié.e.

Every Noise At Once permet une navigation spatialisée et imagée d’un principe de classification abyssale. Le principe de genre musical ne répond à aucune taxonomie imposée, certains s’imbriquent, d’autres permettent des distinctions subtiles. En ce sens, un.e artiste se retrouve catégorisé.e sous autant de genres adéquats. Le site comprend aussi quinze suppléments de classification des genres musicaux, accessibles dans le bas de la page d'acceuil du site. Les genres, et conséquemment les artistes qui y sont associé.e.s, s'y retrouvent entre autres classés par pays, villes (d'origine et d'écoute populaire), groupes démographiques, spectres politiques des auditeurs.trices, paroles associées aux genres, etc. Les méthodes de ramification entourant Every Noise At Once sont aussi abondantes que ce qu’elles tentent de classifier et d’archiver.

La cartographie d'Every Noise At Once rend possible une exploration plus intuitive de l’immense patrimoine musical désormais accessible sur le réseau. Elle explore le paradoxe de la carte, en tant qu'outil pour frayer son chemin, à travers la prolifération insurmontable du monde de la musique, mais aussi comme moyen de se perdre, en explorant des zones sonores insoupçonnées. Avec ce projet, Glenn McDonald opère une transformation de la configuration de Spotify, en rendant visible et navigable la base de données qui structure le site, positionnant l'internaute à l'intérieur de l'infrastructure informatique de classification.

Précédent Pause Suivant Media(s): Every Noise, Glenn McDonald, Image 1Every Noise, Glenn McDonald, Image 5Every Noise, Glenn McDonald, Image 2Every Noise, Glenn McDonald, Image 3Every Noise, Glenn McDonald, Image 4Pour citer: Every Noise at OnceImage de couverture: Every Noise, Glenn McDonald, Image 1Langue(s) de l'oeuvre: AnglaisSite d'hébergement: http://everynoise.com/Date de dernière consultation de l'oeuvre: Mercredi, Août 16, 2017Oeuvres connexes: Publication Type(s): site webCreator(s):  Rôle: concepteur de l'idée originaleCreator(s): McDonald, Glenn Procedural Modality(ies): activation - désactivationgénérationnavigation spatialeobservationsélectionnavigationnavigation hypertextuelleFormat(s): base de donnéesmoteur de recherchetexteaudiovidéoMechanism(s): écranaffichagehaut-parleurs

Résidence vidéo UP! - Galerie Galerie en partenariat avec le Studio XX

Laboratoire NT2 - mer, 2017-11-01 18:41
23 Octobre 2017 - 12 Novembre 2017

Trois artistes ont été sélectionné.e.s afin de participer à une recherche-création axée sur l'expérimentation de la création vidéographique instinctive.

Conférence de Suzanne Paquet

Laboratoire NT2 - mer, 2017-11-01 11:30
08 Novembre 2017

Conférence de Suzanne Paquet dans le cadre du Groupe de recherche Archiver le présent à l'Université du Québec à Montréal.

Up!, Jules Deslandes, Image 01

Laboratoire NT2 - mar, 2017-10-31 17:39
Image: Description: 

Capture d'une vidéo de Jules Deslandes, consulté le 31 octobre 2017.

Up!, Justine Durand, Image 1

Laboratoire NT2 - mar, 2017-10-31 17:35
Image: Description: 

Capture de la dernière vidéo mise en ligne pr Justine Durand lors de sa résidence Instagram avec Galerie Galerie. Consulté le 31 octobre 2017.

Up!, Galerie Galerie, Image 01

Laboratoire NT2 - jeu, 2017-10-26 16:36
Image: Description: 

La «fenêtre» menant à l'exposition vidéo virtuelle.

Appel à communication - ELO 2018

Laboratoire NT2 - mar, 2017-10-24 13:05
15 Décembre 2017

ELO, The Electronic Literature Organization est fier d’annoncer que l’édition 2018 de sa réunion annuelle aura lieu à l’Université du Québec à Montréal entre le 13 et le 17 août 2018.

Cyborgs in the Mist/Cyborgs dans la brume

Laboratoire NT2 - mar, 2017-10-17 15:06
Auteur·e·s:  Marsolais-Ricard, Charles

Cyborgs in the Mist/Cyborgs dans la brume (2011-12) est un film réalisé par les artistes et chercheurs Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon dans le cadre du projet du même nom comprenant aussi des tirages photographiques grands formats et une installation sonore in situ1. Le film consiste en une initiative utopique proposant l’instauration du laboratoire LOPH (Lutte contre l'Obsolescence Programmée de l'Homme) à proximité de la villa Coignet. Fondé par le duo d’artistes, l’objectif général de ce laboratoire est de développer des initiatives permettant notre survie, ainsi confrontée à l’imminente fin de la domination de l’espèce humaine sur terre.

Le film débute avec une cartographie de la ville de Saint-Denis à travers des navigations filmées de Google Maps. On y retrouve la villa Coignet rue Saint-Michel. Datant de 1853, il s'agit du premier bâtiment de France construit en béton aggloméré, faisant office de monument historique en lente dégradation de l’industrialisation moderne. Le béton qui compose le bâtiment peut être perçu comme «poudre universelle» sans limites, pouvant emprunter n’importe quelle forme, structure et idéologie. L’industrie Saria, désormais propriétaire du site où le bâtiment produisait jadis de la colle et de la gélatine, produit un autre «aliment universel», soit de la farine animale servant à nourrir le bétail. Celle-ci consiste en une matière désincarnée qui permet de remplir de manière la plus efficace son utilité. De plus, les réalisateurs notent la présence d’entrepôts automatisés et robotisés, permettant le stockage d’objets voués à la consommation, mais aussi de «Data Centers», agissant ainsi en tant que hangars de données informatiques. En contrepartie, le pasteur de l’Église évangélique Amour et Vérité prédit une fin du monde causée par la quête du progrès, et la possibilité d’une rédemption pour ceux qui croient en Dieu. Poudres de béton et de données, poudres alimentaires et spirituelles cohabitent en ces lieux en tant que différentes formes de dissémination valorisant l’ensemble au profit du particulier. 

C’est dans une architecture faite de faux rochers, plusieurs pieds sous le niveau du sol, que les activités du LOPH auront lieu dans ce quartier. Divers projets utopiques sont testés par ses chercheurs, tous basés sur l’inévitable retour à l’animalité engendré par le climat de pauvreté généralisée qui attend le monde dans quelques années. Comment développer des technologies qui pourront survivre, paradoxalement, à la quasi-destruction des infrastructures technologiques? Comment développer des outils technologiques qui permettent de reconnecter l’humain à son environnement, même d’augmenter les capacités du corps humain? Comparativement à l’Université de la Singularité, fondée en 2008 et soutenue financièrement par la NASA, Google, Nokia, Autodesk et Linkedin, qui tente de développer un futur posthumain positif, LOPH délocalise les questionnements généralement réservés à la Silicon Valley et prône, en opposition, le terrorisme envers la technologie et la nécessité de se déconnecter du réseau. 

Nicolas Maisonneuve, chercheur pour le laboratoire LOPH, se questionne en ces mots: «Si dans un monde qui évolue de plus en plus vite, notre capacité à s’adapter est limitée dans ce monde comparativement à celui de la machine, dans mon laboratoire, ce que je cherche avant tout c’est de savoir si on peut évoluer de manière beaucoup plus rapide à travers un ensemble de recherches basé sur des problèmes de diversités culturelles et des problèmes aussi de réduction des sens qui, mélangés, pourront amener une meilleure durabilité et stabilité de la vie humaine.» L'humain étant dépassé par l’évolution constante et accélérée du savoir, ce pseudo-chercheur propose, en ce sens, la réduction, et même la disparition, de l’intelligence à haut niveau, au profit d’une réactivité plus rapide et moins complexe du cerveau.

Le narrateur affirme en conclusion que «la société est une poudre qui se configure provisoirement dans la configuration désirée. Puis, que ce soit sous l’effet d’un choc chimique, que ce soit un mouvement de pensée, une nouvelle technologie ou un changement climatique, se recompose instantanément pour composer une autre structure.» Le quartier Saint-Denis est ainsi le lieu de l'émiettement du tissu social au profit de l'optimisation et de l'autonomisation du régime de production capitaliste. 

  • 1. Ceux-ci furent présentés autour de la gare de Saint-Denis, au centre d'art Synesthésie du 20 mai au 16 juillet 2011 à Saint-Denis lors de l'exposition LMQTP ainsi qu'au Musée des arts et métiers le 23 juin 2011 lors de Utopia Forum.
Précédent Pause Suivant Media(s): Cyborgs in the Mist/Cyborgs dans la brume, Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon, Image 1Pour citer: Cyborgs in the Mist / Cyborgs dans la brumeImage de couverture: Cyborgs in the Mist/Cyborgs dans la brume, Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon, Image 1Langue(s) de l'oeuvre: FrançaisAnglaisCrédits: 

Réalisation, Scénario, Montage
Gwenola Wagon et Stéphane Degoutin

Avec la voix de
Stéphane Piveteau

Chef opérateur
Marianne Tardieu

Programmation
Nicolas Maisonneuve

Avec
Pasteur Lionel Charles
Laetitia Giorgino
Nicolas Maisonneuve
Nathalie Matter
François Muzard
Pasteur Philippe Ndjoli
Michael Wiss
The Singularity University
Saria Industrie

Musique
Extrait de "Feuillets d'Hypnos" composé par Patrick Fradet
interprété par l'Orkestronica:
Patrick Fradet (composition/dir./Laptop),
Sandra Toumson, Marine Gestin (voix/FX),
Sandra Ellama (flûte/piccolo),Bérénice Riollet (flûtes), Nelly Meunier (clarinette), Philippe Razol (Ewi/sax. Sop./FX), Florence Kraus (sax. alto), Arnaud Franceschini (sax. ténor), Geoffroy Wagon (trombone),
Daniel Palomo (Laptop/Ewi/sax. baryton), Nicolas Robache (Laptop/clavier),Grégoire Terrier (Laptop/Objet), Robin Gallet (guitare/FX),Cyril Roger (basse/Laptop),Bruno Veron (batterie), Jérome Tranche (metteur en son)

Avec la participation de
Dora Stanczel

Production
Synesthésie
Résidence du Conseil Général du 93, 2010-2011

Date de dernière consultation de l'oeuvre: Mercredi, Août 23, 2017

Le film fait aussi parti de l'exposition en ligne Uchronia | What if? commissariée par le Laboratoire NT2 et est présentée dans l'HyperPavillon (commissariat de Philippe Riss-Schmidt, produit par Fabulous Inc.) durant la 57e édition de la Biennale de Venise.

Oeuvres connexes:  Institute for Southern Contemporary Art (ISCA) Auteur·e·s: Marsolais-Ricard, CharlesArtiste·s: Enxuto, João et Love, Erica Média: Internet var switchTo5x = true;stLight.options({"publisher":"dr-f09278b0-e59c-759d-1b71-ac8cca7c73d8"}); Publication Type(s): tirage photographiqueinstallation in situsite webCreator(s):  Rôle: artisteCreator(s): Degoutin, Stéphane Rôle: artisteCreator(s): Wagon, Gwenola Procedural Modality(ies): activation - désactivationobservationsélectionFormat(s): vidéoaudioMechanism(s): écranhaut-parleurs

Uchronia | What if?

Laboratoire NT2 - lun, 2017-10-16 13:11
16 Octobre 2017

Le Laboratoire NT2 est fier de présenter la version augmentée de son exposition en ligne Uchronia | What if? issue de son partenariat avec l’HyperPavilion.

The Internet Express, Jonas Hund, Image 2

Laboratoire NT2 - mer, 2017-10-11 12:29
Image: Description: 

Capture d'écran du jeu vidéo en ligne The Internet Express (2017) créé par Jonas Lund. 

Pages

S'abonner à Observatoire de l'imaginaire contemporain agrégateur - Activités Figura - NT2 / UQAM et Concordia