Activités Figura - NT2 / UQAM et Concordia

Conférence de Vincent Lavoie "La fabrique de la preuve visuelle ou comment exténuer les images"

Laboratoire NT2 - il y a 7 heures 13 min
24 Janvier 2018

Bertrand Gervais et Joanne Lalonde reçoivent Vincent Lavoie dans le cadre du groupe de recherche Archiver le présent: considérations inactuelles. 

Formation du RAIQ - Entre les zéros et les uns

Laboratoire NT2 - mer, 2018-01-10 17:21
03 Février 2018 - 04 Février 2018

Cette formation s’adresse à tout artiste voulant explorer le potentiel de la relation entre le corps et les technologies qui l’entourent.

ENCODAGES - Nouvelle lettre thématique

Laboratoire NT2 - mer, 2018-01-10 16:36
15 Janvier 2018

Dès le 15 janvier 2018, l'Observatoire de l'Imaginaire Contemporain (OIC) lancera une nouvelle lettre, ENCODAGES.

Indect, Max Kowalewski, Image 1

Laboratoire NT2 - mer, 2018-01-10 15:36
Image: Description: 

Capture d'écran de la vidéo de présentation d'Indect (2013) de Max Kowalewski. 

Ishkur's Guide to Electronic Music, Kenneth Taylor, Image 2

Laboratoire NT2 - mar, 2018-01-09 14:47
Image: Description: 

L'artiste promet que la version 3 du guide va sortir en 2018.

2017 au ALN|NT2

Laboratoire NT2 - jeu, 2017-12-21 17:50
01 Janvier 2017 - 31 Décembre 2017

La dernière année a été riche en projets et en réflexions! Faisons un retour sur les réalisations de l’équipe du ALN|NT2 en 2017 et donnons un bref aperçu de ce qui est à venir pour 2018.

Hope

Laboratoire NT2 - jeu, 2017-12-21 15:50
Auteur·e·s:  Marsolais-Ricard, Charles

Hope (2017) est une exposition de groupe rassemblant quatorze artistes développée par Paul Barsch et Tilman Hornig, le duo d’artistes et de commissaires formant New Scenario. Initialement, Barsch et Hornig sont invités à développer un projet curatorial dans l'espace d’exposition de la Dresden University of Technology1. Cependant, le projet se développe de manière «épidémique», par l'élaboration d'un véritable scénario d'exposition englobant l'architecture intérieure de l'université. Pour ce faire, celle-ci devient le lieu d'une mise en scène de plusieurs tableaux vivants propres à l'univers apocalyptique des zombies, dans lesquels vient s'insérer un ensemble d'oeuvres d'art.

Avec CRASH en 2015, New Scenario investit l’intérieur d’une limousine comme espace d’exposition. Cette réduction de l’espace fut poussée à l’extrême en 2016 avec Bodyholes, alors que ce sont les cavités du corps qui accueillent des œuvres créées spécifiquement pour celles-ci. Si ces projets précédents se limitent à une documentation photographique, Hope reconstruit les espaces de l'université à l’aide de photographies 360° à l’intérieur desquelles la vie étudiante se transforme en scènes de massacres. À l’aide de son curseur, des flèches de son clavier ou même de l’écran tactile de son téléphone mobile, l'internaute peut naviguer entre les différentes infrastructures de l'université. Les cercles pulsatoires permettent à l’internaute de se déplacer d’une pièce à une autre, ainsi que de découvrir les œuvres d’art insérées dans les scénographies chargées qu'il ou elle rencontre durant son parcours labyrinthique. Les oeuvres présentes lors de la prise des photographies sont doublées d'une vidéo qui en permet une observation rapprochée. Bien que la distinction entre les oeuvres et les détails de l'environnement qui les intègre tend à disparaitre, il est tout de même possible de dresser une liste exhaustive des nombreuses oeuvres, soutenant par le fait même le caractère viral de l'exposition.

Amorçant son parcours dans un auditorium d'enseignement, l'internaute accède à la conférence filmée Proposed Structure For Meme Warfare Center (2017) de Daniel Keller, en cliquant sur le tableau vert rempli des schémas liés à celle-ci situé derrière un professeur impassible. Le manifeste de Keller propose de combattre, utopiquement, la corruption du web par le mouvement alt-right à travers l’icône du meme Kek. Cette contre-épidémie, déclarerait une guerre post-ironique qui permettrait à la gauche de s’approprier les memes de l’alt-right afin de les détourner de leur signification2. Dans les corridors, Frequently Answered Questions – Realness (2016), une sculpture de Joachim Coucke composée de fils recouverts de plastique et de bricoles digitales agissant comme ruine technologique fictive est suspendue au plafond. Le mannequin robotisé Autonomer (2012) de Max Kowalewski marche à quatre pattes en tentant de traverser péniblement le cadre de la caméra dans la vidéo qui l'accompagne et I-doser (Bring Your Own Dope(2017) de Kareem Lofty est intégrée dans un dispositif imitant un babillard universitaire. L'horloge halloweenesque Mutated clock First Sibling by Gasoline Keyboard (2016) de Connor Crawford est fixé au mur de l'ascenseur, tandis que le menu imprimé sur du papier de sûreté Puyallup (1942-2002) de Jason Hirata est accroché aux colonnes de la cafétéria. Dans la salle d'une association universitaire indéterminée, une étudiante au style punk observe sur son ordinateur portable la vidéo d'animation 3D, mêlant univers cosplay et dystopie freudienne, Dream Journal (Hope) (2017) de Jon Rafman. Les assemblages d'os, de parties animales, de cheveux et de plastique de Monia Ben Hamouda, I can't even reply you (but we were in love) (2017) , I can't even reply you (finned and bounded) (2017) et I'm Just Trying to be Pretty (2017) se confondent aux diverses expériences ayant lieu dans le laboratoire de science. Dans un bureau qui accueille une imminente pendaison, la peinture à l'acrylique Mood Humour (2013), le dessin Untitled (Desk Girl) (2011) d'Annie Pearlman ainsi que, de manière tout à fait inattendue, le dessin Kriegsverletzter (1922) d'Otto Dix sont exposés. Dans une classe, la vidéo sur le rapport capitaliste de l'art aux spectateurs IS IT ART OF IS IT JUST (experience of the product) (2014) de Gregor Rozanski est diffusé sur un drap blanc tendu.

À l'intérieur d'un livre déposé sur une table de la bibliothèque, le texte «Right In the Middle»: Staging Strategies as Artistic Practice (2017) de Gwendolin Kremer, curatrice de la Galerie Atana de l'université et instigatrice du projet, aborde les nouvelles possibilités de médiation et de présentation de l'art dans l'époque post-médiatique actuelle. Deux autres livres au sol contiennent les textes Political Zombies or Why Social Scientists Are Suddently Interested in the Undead de Mark Arenhövel et Anja Besand - portant sur la présence des zombies dans les téléséries - et Zombie Media. One Zombie Does Not Make an Apocalypse de Tanja Prokic - abordant le rapport entre le colonialisme et la figure du zombie. De ce fait, l'exposition incorpore non seulement des oeuvres, mais des outils d'analyse critique à l'intérieur même de son espace virtuel.

Dans une salle de bain dont les murs sont couverts de sang, la vidéo/performance Sentimental Cyberslam (2017) met en scène le visage démoniaque de Bailey Scieszka décrivant d'une voix synthétique sa relation émotive envers le web. Dans une pièce sombre, cliquer sur le simili-feu de camp, autour duquel plusieurs personnes sont assises, donne accès à Darkest Suburbia (2017) de Hilary Galbreaith, un texte narratif dystopique présenté dans le même format que les crédits ou les autres textes de l'exposition, soit en lettres rouges positionnées dans un espace cylindrique noir en trois dimensions. Accessible du corridor, la salle de reprographie accueille l'oeuvre Mask (Kopfschnitt toxout) (2015) de Mariechen Danz, portée sur le visage d'une femme nue appuyée sur une photocopieuse. De cette pièce, en cliquant sur le dessin d'une cage, l'internaute accède au garage, prisonnier de la cage d'oiseau Evolving Masters (Faraday cage) (2017) de l'artiste Nicolas Pelzer. À partir de cette pièce, il ou elle peut aussi accéder à Situation Cave (2017) de Pelzer, dont les vinyles oranges, percés de formes de mains, sont appliqués aux fenêtres d'une salle de commande des machines.

New Scenario revendique avec cette exposition la nécessité de créer des modèles novateurs de documentation en ligne qui offrent une proximité renouvelée aux oeuvres d'art. À la manière des visites virtuelles de musées offertes par Google Museum Views, Hope positionne l'internaute à l'intérieur de photographies en trois dimensions. Cependant, les limites sont ici troubles entre le projet curatorial et les œuvres, le fond et la forme, alors que les œuvres individuelles sont intrinsèquement intégrées au concept développé par le duo de commissaires. New Scenario propose en ce sens des initiatives novatrices et inédites au white cube, agençant des dimensions conceptuelles, temporelles et performatives renouvelées par le contexte médiatique, mais aussi culturel et contemporain général3. Ainsi, l’élaboration de l’exposition se développe de manière stricte, mais proactive, demandant aux artistes invités de travailler avec une mise en scène spectaculaire, un scénario produisant à la fois un cadre narratif et esthétique précis. Comme l’explique le duo de commissaires New Scenario: «We provide the artists with an overall idea of what the project will be like, and sometimes, if we have them, pics of the specific space or setting. The artists are free to develop or contribute whatever work they want. In other cases we directly ask for existing works if we think they fit the concept. In some cases, like in the latest project HOPE (…) we offered some artists tighter frameworks, like the development of a chalkboard image or a poster work, or we collaborated with one artist to make a video more site-specific.» (Bisello, 2017)

L’intégration des zombies à l’intérieur de l’université reflète des prédictions sociales actuelles comme l’affirme Paul Barsch: «The genre has become popular again, and in our so-called crisis post-apocalyptic settings are gaining in relevance. People are beginning to get ready for the end of the world. There is an entire movement called the Preppers4.» (Hindahl, 2017). La popularité culturelle renouvelée pour les zombies depuis près d’une décennie peut être perçue comme un syndrome de l’anxiété grandissante envers les scénarios de fin du monde et des inquiétudes liées à la viralité, à la connexion inter-individuelle et plus généralement à tout principe de globalisation. De ce fait, les zombies sont des créatures initialement humaines sans individualité propre et incapable de jugement. Hope transforme le milieu universitaire, en tant que lieu de la transmission du savoir, en une mise en scène de la perte de subjectivités par effet de contamination.  

  • 1. Barsch et Hornig affirment à ce sujet: «They probably imagined we would do something in the room itself, but we took the entire setting of the uni, and added a twist by making it the venue for a zombie apocalypse. We wanted to create a scenario that is extreme, but also as free as possible. The zombie apocalypse can be conceived as a film or drama. And it is deliberately made to look a little staged.»(Hindahl, 2017)
  • 2. L’œuvre est disponible sous un format vidéo différent sur le site de Daniel Keller.
  • 3. L'onglet info du site de New Scenario nous informe à ce sujet: «new scenario is a dynamic platform for conceptual, time based and performative exhibition formats. it happens outside the realm of the white cube and is meant to function as an extension to create new contextual meaning.»
  • 4. Les preppers sont des individus qui s’inscrivent dans divers mouvements survivalistes, se préparant activement à toutes situations d’urgence causées par la perturbation de l’ordre politique et social, tant au niveau local qu’international. À ce sujet, visiter le site des Preppers ou consulter la série documentaire Doomsday Preppers produite par le National Geographic.
Biblio: Hindahl, Philipp. Zombies like us.Bisello, Piero. New Scenario goes beyond art curators.
Précédent Pause Suivant Media(s): Hope, New Scenario, Image 14Hope, New Scenario, Image 13Hope, New Scenario, Image 12Hope, New Scenario, Image 11Hope, New Scenario, Image 10Hope, New Scenario, Image 9Hope, New Scenario, Image 8Hope, New Scenario, Image 7Hope, New Scenario, Image 6Hope, New Scenario, Image 5Hope, New Scenario, Image 4Hope, New Scenario, Image 3Hope, New Scenario, Image 2Hope, New Scenario, Image 1Pour citer: HopeImage de couverture: Hope, New Scenario, Image 1Langue(s) de l'oeuvre: AnglaisAllemandURL du site d'hébergement: http://newscenario.net/Crédits: 

Directed by:
New Scenario (Paul Barsch et Tilman Hornig)

Initiated by:
Gwendolin Kremer (Curatorial Head Altana Galerie, Scientifc Heritage and Art Collection of Tu Dresden)

Artists:
Joachim Coucke, Connor Crawford, Mariechen Danz, Hilary Galbreaith, Monia Ben Hamouda, Jason Hirata, Daniel Keller, Max Kowalewski, Kareem Lofty, Annie Pearlman, Nicolas Pelzer, Jon Rafman, Gregor Rozanski, Bailey Scieszka

Production:
New Scenario, Gwendolin Kremer

Text Contributions:
Mark Arenhövel and Anja Besand, Andreas Handschuch, Tanja Prokic, Gwendolin Kremer

360 Photography:
Stefan Schrader (blendwerk360.de)
Christoph Simon (360-grad-sachsen.de) (Lecture Hall)

Photography:
Paul Barsch, Tilman Hornig

Image, Sound Editing, SFX:
Paul Barsch, Tilman Hornig

Artwork Video Production:
New Scenario (except: Daniel Keller, Gregor Rozanski, Jon Rafman) (Bailey Scieszka in collaboration with New Scenario)

Make up:
Stefanie Dimitrow, Simone Thiel, Lea Stenzel, Mareen Vorwerk, Pauline Späte, Manuela Watschkow, Maja Mitrofanow, Simone Thiel, Susann Kupke, Julia Kreuziger

Costumes:
New Scenario, Jonathan Garcia

Print Design:
Max Stocklosa and The Centers of the World

Date de dernière consultation de l'oeuvre: Jeudi, Novembre 9, 2017Oeuvres connexes: Publication Type(s): monde virtuelsite webexpositionCreator(s):  Rôle: artisteCreator(s): Barsch, Paul Rôle: artisteCreator(s): Hornig, Tilman Procedural Modality(ies): activation - désactivationgénérationnavigationnavigation spatialenavigation temporellesélectionobservationmanipulationFormat(s): audioenvironment virtuelimagevidéotexteMechanism(s): affichageclavierécranhaut-parleursécran tactilemanette

Meme Colloque - Speed Colloque / Meme Symposium - Speed Symposium

Laboratoire NT2 - lun, 2017-12-18 17:36
15 Janvier 2018

Meme Colloque - Speed Colloque, date de tombée des propositions: 15 janvier 2018 / Meme Symposium - Speed Symposium, submissions due date: January 15, 2018 

Appel de candidatures - SPOROBOLE

Laboratoire NT2 - lun, 2017-12-11 14:41
22 Décembre 2017

Programme de résidence d’expérimentation, de formation et de production d’oeuvre en réalité virtuelle. Date limite: 22 décembre 2017 à minuit

Opuscules: Littérature québécoise mobile

Laboratoire NT2 - lun, 2017-12-11 13:49
Image principale: 

Le projet Opuscules. Littérature québécoise mobile a été lancé par un premier partenariat avec l'Union des écrivains du Québec. D'abord une application mobile lancée en avril 2015, le projet se développera grâce à une deuxième version de l'application et possiblement un partenariat québécois avec des universités et des organismes culturels.

La plateforme Opuscules, développée par le NT2 de l’UQAM, se déploie sur deux volets: un volet anthologie qui donne à lire des textes inédits d’écrivains québécois lauréats de prix littéraires, et un volet actualité littéraire et agrégateur de blogues qui permet de rassembler des blogues traitant de littérature québécoise, sélectionnés en fonction de leur qualité et de leur pertinence.

Concrètement, Opuscules constitue une nouvelle façon d’accéder à des contenus littéraires et de découvrir en format numérique des ouvrages et des écrivains québécois. Les courts textes inédits sont assortis de fonctionnalités qui favorisent la découverte des auteurs, de leur parcours et de leurs œuvres. Les utilisateurs ont accès par exemple aux notices biographiques et bibliographiques de l’ILE et aux sites personnels des écrivains, et sont dirigés vers des hyperliens comme http://www.leslibraires.ca pour l’achat de livres imprimés et numériques.

Le projet bénéficie du soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) par l’entremise de sa mesure pour les plateformes et les réseaux numériques, et du Fonds stratégique pour l’innovation et l’accès aux marchés du Conseil des arts du Canada. L’UNEQ a conclu un premier partenariat avec le NT2, un laboratoire de recherches interuniversitaire dédié à l’exploration des liens entre textes, arts et dispositifs numériques, pour le développement de cette application mobile; et un second partenariat avec les Librairies indépendantes du Québec, pour l’achat de livres imprimés et numériques grâce au portail Leslibraires.ca.

Cette initiative démontre la volonté de l’UNEQ de s’adapter aux changements dans les habitudes de lecture et de création, et d’utiliser les nouvelles technologies pour stimuler l’intérêt envers la littérature et assurer sa diffusion afin de mieux répondre aux exigences des lecteurs d’aujourd’hui.

Les difficultés que connaît le milieu du livre rend nécessaire l’exploration de nouveaux modèles et de nouveaux marchés. La vente de livres neufs accuse un net recul au Québec depuis quelques années. Les écrivains ont tout à gagner à expérimenter des façons originales de donner à lire leurs œuvres. Pour Bertrand Gervais, écrivain membre de l’UNEQ et directeur du NT2, « il importe qu’une nouvelle génération d’écrivains et de lecteurs apprivoise les dispositifs numériques et que soient diffusées et valorisées les explorations littéraires déjà présentes sur Internet. Les écrivains de demain sont déjà à l’œuvre sur la toile et ils font la preuve de la pertinence de la littérature et de son expérience, même en culture de l’écran. »

Innovation: Cette application mobile, développée pour IOS et Android, a été programmée dans les langages natifs de ces systèmes d'exploitation. La gestion du contenu de l'application est opérée par un site web Drupal et communique avec l'application par l'intermédiaire de web services. Langue Indéfini Chercheur(s) principal(aux) rattaché(s) au NT2: Gervais, BertrandDate de mise en ligne: Mai, 2015

Appel de projets - Labsessions #13 Spécial Québec

Laboratoire NT2 - mar, 2017-12-05 18:02
08 Janvier 2018

Les rencontres Labsessions invitent la communauté de créateurs et créatrices émergent.e.s en arts numériques à soumettre un projet en cours de développement.

Littérature québécoise mobile

Laboratoire NT2 - mar, 2017-12-05 14:39
Chercheur(s): Gervais, BertrandMarcotte, SophieAudet, RenéSaemmer, AlexandraVitali Rosati, MarcelloDate(s) du projet: 2016 - 2019

Littérature québécoise mobile: pratiques littéraires d'écriture et de lecture en contexte numérique (LQM) est un développement de partenariat subventionné par le CRSH impliquant l'Université du Québec à Montréal (Bertrand Gervais), l'Université Laval (René Audet), l'Université Concordia (Sophie Marcotte), Marcello Vitali-Rosati (Université de Montréal), Alexandra Saemmer (Université Paris-VIII), TOPO - Laboratoire d'écritures numériques, l'Union des écrivaines et écrivains québécois et la Maison de la littérature de l'Institut canadien de Québec. Parmi les autres contributeurs, on note les Bibliothèques de la ville de Montréal, l'Association nationale des éditeurs de livres; Spirale et Radio Spirale; Productions Rhizome; bleuOrange et la Fondation Métropolis bleu.

Il vise à accroitre notre compréhension des formes actuelles de mobilité de la littérature québécoise et, ce faisant, à assurer sa visibilité sur de nouvelles plateformes tout en consolidant le virage numérique des pratiques littéraires d'écriture et de lecture. Il s'agit d'un projet de connexion, qui vise à accroître l'accessibilité et l'utilisation de connaissances issues de la recherche que ce soit au sein même de l'université comme des communautés littéraires, du milieu du livre et des communautés de lecteurs.

Les chercheur.e.s impliqué.e.s dans ce projet sont: Bertrand Gervais, UQAM (chercheur principal); Sophie Marcotte, Université Concordia (co-chercheure); René Audet, Université Laval (co-chercheur); Marcello Vitali-Rosati, Université de Montréal (co-chercheur).

La coordination du projet est assurée par Benoit Bordeleau.

Liens: Page Facebook de Littérature québécoise mobileOpuscules: littérature québécoise mobileFil Twitter

Opuscules v.2

Laboratoire NT2 - mar, 2017-11-28 14:41
Image principale: 

Le développement de la deuxième mouture d’Opuscules s’inscrit dans le cadre de Littérature québécoise mobile dont les recherches sont financées par le CRSH. Opuscules, application web disponible à l’adresse opuscules.ca, est le fruit d’une étroite collaboration entre les chargés de projet web du Laboratoire NT2, le Réseau Koumbit, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois ainsi que la directrice artistique et illustratrice Marie-Anne C. Duplessis. Elle vise notamment à offrir qui témoigne de la vivacité et de la diversité de la littérature québécoise.

Par le biais de l’application web, le public lecteur aura accès à une sélection d’évènements>littéraires se déroulant partout au Québec (soirées de lectures et de performances, festivals, happenings, etc.). Opuscules, c’est aussi deux nouveaux textes inédits par mois offerts par des auteur-e- s récipiendaires de prix littéraires dans la section À lire. Certains de ces textes sont d’ailleurs accompagnés de leur version audio. L’Audiothèque donne accès à des enregistrements provenant de soirées de lectures, de tables rondes, de conférences, d’émissions littéraires tandis que la section Explorer agrège des contenus provenant d’ailleurs sur le web qui touchent à lalittérature québécoise. Les utilisateurs ont aussi accès au Bottin qui recense les auteurs, les organismes et autres acteurs du milieu littéraire présents sur les contenus natifs à l’application.

Langue Indéfini Adresse URL: http://opuscules.caRefonte: version 2Innovation: 

Cette web application a été développée à partir du framework Ember.js. Ce framework est couplé à un site Drupal (version 7) fournissant les données à Ember.js sous forme de services web. 

Chercheur(s) principal(aux) rattaché(s) au NT2: Gervais, BertrandDate de mise en ligne: Novembre, 2017

Opuscules: littérature québécoise mobile version 2

Laboratoire NT2 - mer, 2017-11-22 14:56
Chercheur(s): Gervais, BertrandBordeleau, Benoit Date(s) du projet: 2017

Faisant suite à la première version de l'application Opuscules lancée il y a deux ans par l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), Littérature Québécoise Mobile (LQM) annonce la nouvelle version d'Opuscules. Entièrement gratuite, Opuscules est dorénavant accessible sur tablette, sur ordinateur personnel et sur téléphone mobile. Entre autres nouveautés: un calendrier d’évènements littéraires, une audiothèque, un agrégateur plus étendu ainsi que la possibilité de partager les contenus de l’application sur les réseaux sociaux. Il est désormais possible de se connecter à l’application par le biais d'un compte Facebook ou Google, de créer une liste de contenus favoris, d'être informé des nouveaux contenus mis en ligne sur l’application et de partager les contenus à partir de comptes Twitter et Facebook.

Le développement de cette deuxième mouture d’Opuscules s’inscrit dans le cadre du développement de partenariat Littérature québécoise mobile dont les recherches sont financées par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Opuscules, revue et augmentée, est le fruit d’une étroite collaboration entre l’équipe médiatique du Laboratoire NT2 de l’Université du Québec à Montréal, le Réseau Koumbit, l’UNEQ ainsi que la directrice artistique et illustratrice Marie-Anne C. Duplessis. D’autres collaborateurs s’ajoutent à l’aventure d’Opuscules et contribueront aux contenus disponibles sur l’application, dont le Groupe Nota bene, les Éditions du Noroît, l’organisme La poésie partout et la revue Lettres québécoises.

Liens: https://opuscules.ca

Hair Nah, Momo Pixels, Image 04

Laboratoire NT2 - mar, 2017-11-21 18:44
Image: Description: 

Pour éviter que les cheveux de son avatar se fassent toucher sans son consentement, le joueur doit distribuer des claques aux mains intrusives.

Pages

S'abonner à Observatoire de l'imaginaire contemporain agrégateur - Activités Figura - NT2 / UQAM et Concordia