Colloque

Transmission, greffe et rite de passage dans «Noggin» (2014), de John Corey Whaley

Vendredi 24 Mars 2017, 10:45

 

Présentation de la communication

«Que ce soit par le truchement du symbole, ou dans la matérialité de son exécution, la greffe est un thème privilégié pour approfondir le thème de la transmission. Surtout quand la chirurgie implique plus d’un organisme, comme dans l’allogreffe qui exige le transfert de tissus ou d’organes d’un corps à un autre, ou comme la xénogreffe, quand le donneur et le receveur appartiennent à des espèces biologiques différentes. Il y a tout lieu, alors, de se demander ce qui passe grâce à la chirurgie.

Et on ce l’est souvent demandé. On pourrait même soutenir qu’un des sous-thèmes les plus fréquents dans les fictions sur le thème de la greffe est ce qu’on a parfois appelé la mémoire cellulaire: une théorie selon laquelle les cellules renfermeraient des traces de la personnalité et des goûts du propriétaire originel de ce qui a été greffé. Or, les scientifiques ne reconnaissent pas la validité de la mémoire cellulaire.»

 

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
St-Germain, Philippe. 2017. « Transmission, greffe et rite de passage dans "Noggin" (2014), de John Corey Whaley ». Dans le cadre de Formes et enjeux de la transmission dans les fictions contemporaines pour adolescent.e.s. Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 24 mars 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/transmission-greffe-et-rite-de-passage-dans-noggin-2014-de-john-corey-whaley>. Consulté le 22 mars 2019.
Période historique:
Courants artistiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification