Colloque

Transcreations: Reconsidering the Kinetic Poetry of Augusto de Campos in Light of its Digital Afterlife

Vendredi 11 Juin 2021

 

Présentation de la communication

Au fil des décennies, Augusto de Campos a transfiguré ses premiers poèmes concrets en déployant les technologies médiatiques les plus récentes pour rêver d'une poésie qui, selon ses propres termes, «aspire à l'avenir». Grâce à la transcréation ou à la traduction créative de ses poèmes sur différents supports, les œuvres qui avaient pour origine des formats statiques tels que le papier sont devenues de plus en plus matérielles, tridimensionnelles, sonores et cinétiques -en fait, elles sont devenues ce que William Carlos Williams considérait comme des poèmes, de petites machines où les mots sont des engrenages, des roulements et des pistons en mouvement. Grâce à la technologie, de Campos manipule le temps et l'espace poétiques, actualisant un cinétisme qui n'était auparavant que virtuellement présent par le biais de métaphores, d'illusions optiques et de mouvements suggérés. Le mouvement devient un signifiant clé, conférant aux mots une force expressive et les transformant en mots-objets animés ou en mots-entités. Au fur et à mesure que les mots dérivent, apparaissent et disparaissent, que ce soit sur un écran d'ordinateur ou projetés sur diverses surfaces, le poème devient un mécanisme de vue, de son et de mouvement, un assemblage matériel que le «lecteur» peut expérimenter dans un état incarné. À travers chaque transcréation et réincarnation, les poèmes de de Campos acquièrent une valeur supplémentaire et imprègnent rétroactivement les versions précédentes d'une charge affective et sémantique supplémentaire. En revenant aux «mêmes» poèmes, de Campos expérimente la création d'assemblages technologiques de plus en plus complexes. Ses premiers poèmes articulaient les principes dynamiques fondamentaux et étaient les moteurs d'une sensibilité poétique qui brouillait les distinctions génériques et sémiotiques entre les systèmes de représentation symbolique et iconique. Ses œuvres ultérieures mobilisent la nature plastique et filmique du numérique et permettent l'actualisation des métaphores du mouvement de la première période, dotant l'image poétique de nouvelles capacités de visualisation. La symbiose entre l'image et le texte, l'homme et la machine, le numérique et l'analogique devient un thème central des transcréations ultérieures de de Campos. La quête incessante du poète pour trouver la manière parfaite d'intégrer les différentes dimensions de la poésie (image, son, texture, mouvement) est elle-même une métaphore du mouvement perpétuel qui corrobore l'existence d'un principe dynamique dans la poésie de de Campos, une poésie qui est perpétuellement en mouvement (vers l'avant).

Langue: anglais, espagnol

Archive vidéo de la communication

Pour citer ce document:
Ledesma, Eduardo. 2021. « Transcreations: Reconsidering the Kinetic Poetry of Augusto de Campos in Light of its Digital Afterlife ». Dans le cadre de Trans[création]. Colloque organisé par Aaera.co/McGill Digital Humanities/Chaire de recherche du Canada sur les arts et la littérature numériques ALN. En ligne, 11 juin 2021. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/transcreations-reconsidering-the-kinetic-poetry-of-augusto-de-campos-in-light-of-its>. Consulté le 23 septembre 2021.