Colloque

L'idiot de la famille? Comment l'autiste change les règles du jeu

Vendredi 29 Octobre 2010

L’autiste oblige à penser les frontières de la normalité. On prend parfois pour un idiot (au sens latin), celui qui est d’abord un sujet singulier (au sens grec, cette fois), à peine différent en apparence et qui agit comme s’il était notre double situé derrière une vitre translucide. En littérature, c’est souvent lorsque le cas n’est pas diagnostiqué (qu’il ne se présente pas comme un «cas», justement) qu’il apparaît le plus intéressant, car à ce moment le texte en devient d’autant plus étrange. L’autisme n’est plus alors l’occasion d’une mise en scène psychologique, mais une figure, une possibilité interprétative. C’est dans cette perspective qu’est examiné le roman de Yoko Ogawa, Parfum de glace.

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Chassay, Jean-François. 2010. « L'idiot de la famille? Comment l'autiste change les règles du jeu ». Dans le cadre de Idiots, figures et personnages liminaires. Colloque organisé par Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Montréal, Laboratoire NT2, 29 octobre 2010. Document vidéo et audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/lidiot-de-la-famille-comment-lautiste-change-les-regles-du-jeu>. Consulté le 22 avril 2019.
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification