Colloque

Le corps défiguré par la danse. Étude de cas des expressions faciales dans «Paraíso - Colecção Privada»

Vendredi 3 Mars 2017, 11:30

 

Présentation de la communication

Laurane Van Branteghem s'intéresse, dans cette communication, aux arts vivants, à la danse, et plus particulièrement à l'oeuvre chorégraphique Paraíso - Colecção Privada de l'artiste Marlene Monteiro Freitas.

«Les danseurs et danseuses contemporains sont généralement considérés comme des êtres tout à fait normaux et même perçus comme des corps entraînés, la plupart du temps minces et musclés. Ils réussissent grâce à une gestuelle particulière, au concept chorégraphique et certaines formes de dispositifs, à proposer des corps anormaux et ainsi permettre de critiquer ce que Claire Grino identifie comme "la naturalisation de la race, du genre, du sexe et de la sexualité" en exposant des corps ambigus et divers.»

 

Archive vidéo de la communication

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
Van Branteghem, Laurane. 2017. « Le corps défiguré par la danse. Étude de cas des expressions faciales dans "Paraíso - Colecção Privada" ». Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Montréal, Université du Québec à Montréal, 3 mars 2017. Document vidéo. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/le-corps-defigure-par-la-danse-etude-de-cas-des-expressions-faciales-dans-paraiso>. Consulté le 28 avril 2017.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Figures et Imaginaires:
Classification