Journée d'étude

Au fil du fil des kilomètres

Participants:
Lundi 27 Avril 2015, 10:00

J'analyse, dans le cadre de ma recherche, Chercher le vent de Guillaume Vigneault (2001), La foi du braconnier de Marc Séguin (2009) et Le fil des kilomètres de Christian Guay-Poliquin (2013). Pour ce faire, j'intègre la dimension visuelle inspirée de la montée du cinéma et de la photographie et j'observe comment les transferts entre les deux médiums se manifestent dans les oeuvres étudiées et dans ma création. J'étudie également comment ces dits transferts contribuent à la définition identitaire des protagonistes

Je me concentrerai aujourd'hui sur l'analyse du Fil des kilomètres de Christian Guay-Poliquin publié en 2003 aux Éditions de La Peuplade. Tant par sa publication récente que par son inscription dans le mouvement du roman de la route, Le fil des kilomètres se démarque clairement des autres ouvrages de mon corpus. Le fil des kilomètres présente un narrateur anonyme parcourant un pays (jamais nommé, mais qui peut être supposé comme étant le Canada) suite à une panne de courant qui affecte tout le pays. Il quitte l'ouest, pour se rendre vers l'est, auprès de son père qui est atteint d'Alzheimer, voire de démence, suite à un appel téléphonique inquiétant de ce dernier. Notre protagoniste, comme dans la plupart des romans de la route, manifeste un désir de rédemption.

Auteurs et artistes référencés:
Pour citer ce document:
St-Arnaud, Catherine. 2015. « Au fil du fil des kilomètres ». Dans le cadre de Intermédialité, culture pop et adaptation. Journée d’étude organisée par Figura-NT2 Concordia. Montréal, Université Concordia, 27 avril 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/communications/au-fil-du-fil-des-kilometres>. Consulté le 20 novembre 2019.
Aires de recherche:
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Courants artistiques:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification