roman

Conférence

Université du Québec à Montréal

Écriture(s) / Griffure(s)

Privat, Jean-Marie
Jean-Marie Privat a aborde trois cas précis: «Le petit chaperon rouge», les premières pages de «Madame Bovary» de Flaubert et le tableau de Gustave Courbet intitulé «La Vague».
Articles des chercheurs

Université du Québec à Montréal

Ces récits autogénérés: stratégies paratextuelles pour un brouillage de l'origine

Bélanger, David
Bérard, Cassie
Lorsque Choderlos de Laclos affirme en «Préface du rédacteur» de ses Liaisons dangereuses qu’il n’agit qu’en manière de transmetteur de lettres authentiques dont il offre l’édition, soulignant, pour que tout soit bien clair, que sa «mission ne s’étend pas plus loin», il place son oeuvre sous les auspices du topique du «manuscrit trouvé».
Conférence

Université Concordia

Pratiques et contraintes de la traduction littéraire au Canada

Martinez, Rachel
Dans le cadre du cycle de conférences en traductologie et avec la collaboration du Département d'études françaises de l'Université Concordia, Rachel Martinez a prononcé, le 20 octobre 2015, une conférence intitulée «Pratiques et contraintes de la traduction littéraire au Canada».
Xanthos, Nicolas
Le présent article se propose d’observer la dimension énigmatique de L’Immaculée Conception de Gaétan Soucy. Dans le même mouvement, on décrit les modalités de déploiement de ce t te forme particulière à l’intérieur du roman, dans deux lignes d’intrigues principales, et on montre les significations particulières, liées à la mémoire, à la faute et à la connaissance, dont l’énigme permet la mise en scène fictionnelle.
Desrosiers, David

Georges Perec et la crise du langage. De la critique du Nouveau Roman à l'apologie de Robert Antelme

Dans Littérature et engagement, Benoît Denis situe le déclin de la littérature engagée au tournant des années 60: «Après dix ans d’hégémonie du discours sartrien sur la littérature, on constate vers le milieu des années cinquante, et plus visiblement encore au début de la décennie suivante, un très net reflux de l’engagement littéraire.»
Walsh, Francis

Lecture, écriture de soi et engagement de l'écrivain. Autour de Sartre lecture du «Journal» de Gide durant la drôle de guerre

Pour Jean-Paul Sartre, l’engagement politique n’aura pas été spontané. Il est le fruit d’un travail sur soi envisagé autour de l’année 1939 et accentué avec l’approche de la Seconde Guerre mondiale: «[À partir de 1939] un lent travail s’opérait en moi, qui me faisait sentir ma conscience d’autant plus libre et absolue que ma vie était plus engagée, plus contingente et plus esclave.»

Pages

S'abonner à RSS - roman