réalisme

Conférence

Université du Québec à Montréal

Écriture(s) / Griffure(s)

Privat, Jean-Marie
Jean-Marie Privat a aborde trois cas précis: «Le petit chaperon rouge», les premières pages de «Madame Bovary» de Flaubert et le tableau de Gustave Courbet intitulé «La Vague».
Wesley, Bernabé

Désirs de réel. La dimension sonore du roman contemporain

En se plaçant sur le terrain de la sociocritique des textes, cet article considère en priorité de quelle socialité et de quelle historicité sont chargés certains des phénomènes sonores qui caractérisent le roman contemporain. L’exploration de cette dimension sonore du roman privilégie l’analyse de cinq éléments formels: la ponctuation et la typographie; les ruptures et distorsions syntaxiques; la présence d’onomatopées très variées et d’exclamations en tous genres ; les parasitages sémantiques et les torsions discursives que provoque les sons dans la prose romanesque et, enfin, l’incorporation constante de vocables étrangers.

Viart, Dominique

Les littératures de terrain. Enquêtes et investigations en littérature française contemporaine

De nombreux écrivains contemporains ne se satisfont plus désormais de raconter ni de le représenter le réel mais envisagent la littérature comme un moyen pour l’éprouver, l’étudier voire l’expérimenter. Au lieu de proposer des fictions romanesques nourries de leurs observations, leurs livres font le récit de cette expérience pratique, de ses difficultés et des réflexions qu’elle suscite.

Piton-Foucault, Émilie

Fragmentation et détachement du corps dans l'art de Zola et de Rodenbach

L’impossible représentation d’un corps véritablement incarné dans les arts est à la source d’une force créatrice particulièrement puissante dans la seconde moitié du XIXe siècle. Que ce soit chez Émile Zola ou chez Georges Rodenbach, l’impossible équivalence entre l’œuvre et la vie anime un rapport à la représentation du corps qui permet une observation en parallèle des pratiques artistiques de ces deux écrivains.

S'abonner à RSS - réalisme