critique

David, Anne-Marie
Popovic, Pierre

Introduction

Penser le texte dans son interaction avec la semiosis sociale qui l'environne, lire la «mise en texte» (Claude Duchet) comme lieu d'un travail sur les représentations, saisir dans le mouvement du sens qu'elles engagent les «altérités du texte» (Mikhaïl Bakhtine) sont des actes communs à la sociocritique et à l'ethnocritique. Si leurs ailes s'éploient partir des mêmes intentions heuristiques -ce qui mène de fait les chercheurs attelés à l'une et à l'autre à pouvoir discuter les résultats de leurs travaux dans la concrétude de l'acte de lecture effectué-, elles ont développé des hypothèses, des concepts, des outils notionnels, des segments de méthode, des manières de saisir le continuum du texte avec ce qui le nourrit, des tendances et des propositions herméneutiques qui ne sont pas exactement pareilles et qui appellent aujourd'hui des comparaisons, des confrontations, des évaluations réciproques.
S'abonner à RSS - critique