géopoétique

Cahiers Figura

Université du Québec à Montréal

L'idée du lieu

Directeur(s):
Chartier, Daniel
Parent, Marie
Vallières, Stéphanie
N° de la publication:
34
Le lieu, qu'il existe géographiquement ou non, est avant tout «une idée de lieu», une construction imaginaire dont les matériaux premiers sont les discours.
Conférence

Université du Québec à Montréal

Introduction à la géopoétique

Bouvet, Rachel
«Qu'est-ce que la géopoétique? La géopoétique vise à développer un rapport sensible et intelligent à la terre sur laquelle nous vivons, en élaborant une nouvelle manière d'envisager les rapports entre les disciplines artistiques et scientifiques.»

Quand roman et performance se recoupent: Paul Auster et Tehching Hsieh

Qu'ont en commun Tehching Hsieh et Paul Auster? En 1981-1982, ils ont tous deux exploré les rues de Manhattan, le premier lors d'une perfomance d'un an, le second dans le cadre de son roman Cité de verre. La réflexion qui suit entreprend de mettre en relation ces deux projets.

Articles des chercheurs

Université du Québec à Montréal

Les carnets de navigation géopoétique

Bouvet, Rachel
À la barre de La Traversée – Atelier québécois de géopoétique, Rachel Bouvet, professeure de littérature, nous présente le processus de création des Carnets de navigation produits à la suite de chacun des ateliers nomades. Elle met en lumière les liens entre le lieu parcouru, notamment le fleuve, le refuge, les ruelles, l’île, et le carnet qui s’ensuit. Alliant photographies, dessins, textes, ces Carnets de navigation faits main deviennent de véritables empreintes du dehors sur papier vivant.
Bouvet, Rachel
Posthumus, Stéphanie
A wide variety of approaches to space, place, landscape, and nature have been developing in French and Francophone literary studies over the last decade or so, many of them strongly influenced by the “spatial turn.” For example, literary geography draws on landscape studies to examine the representation of a place in a novel or collection of poems (Collot 2014). Geocriticism, on the other hand, focuses on the ways in which space becomes place with respect to specific geographical referents (Westphal 2007).
Bordeleau, Benoit

Déambuler rue Ontario. Raboudinage d'une artère montréalaise

Si certaines artères de la ville de Montréal, comme Saint-Laurent (la Main), Saint-Denis, Saint-Urbain et Sainte-Catherine, ont obtenu leurs lettres de noblesse par le biais d'oeuvres littéraires marquantes, leur vie culturelle ou la diversité de leurs habitants, il n'en va pas de même pour la rue Ontario. Celui qui déambule rue Ontario se rend compte rapidement qu'il entre en contact avec des mondes contrastés qui, pourtant, témoignent d'une certaine cohérence. Entretenant un rapport métonymique avec les quartiers qu'elle traverse, à savoir le Centre-Sud et Hochelaga-Maisonneuve, cette Main de l'East Side montréalais, tantôt espace de liberté, tantôt cimetière, est présentée dans la chanson populaire et dans la littérature québécoise comme une courtepointe.
S'abonner à RSS - géopoétique