sexualité

Cahiers Figura

Université du Québec à Montréal

Traduire le texte érotique

Directeur(s):
Boulanger, Pier-Pascale
N° de la publication:
32
La traduction du texte érotique est une tâche ardue parce que, à cheval entre deux imaginaires culturels, elle soulève la question des valeurs morales et littéraires rattachées à la représentation du sexe.
Conférence

Université du Québec à Montréal

Jean Genet: l'érotisme délogé

Castanet, Hervé
Vers 1953, Genet est affronté à une expérience cruciale qu’il décrit à deux reprises — il en sort bouleversé: «Quelque chose, dit-il, qui me paraissait ressembler à une pourriture était entrain de gangrener toute mon ancienne vision du monde.»
Thomson, Clive

«L'amour pédérastique est pauvre de substance». L'attitude ambivalente de Georges Hérelle à l'égard de l'amour entre garçons

Il est probable que les collègues de Georges Hérelle (1848- 1935), qui l’ont connu et fréquenté dans les nombreux lycées où il a enseigné (Dieppe, Vitry-le-François, Evreux, Cherbourg, Bayonne), le percevaient comme un professeur exemplaire et parfaitement «convenable». Les gens autour de lui voyaient bien qu’il avait, dans le contexte de ses activités parallèles, deux passions: ses recherches sur le théâtre populaire basque et son travail de traducteur. Hérelle était très fier de ses ouvrages d’érudition portant sur les «pastorales basques» auxquelles il consacrait d’énormes énergies à partir de 1899, lorsqu’il était professeur de philosophie à Bayonne.
S'abonner à RSS - sexualité