La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Zeghdani, Betty

Le corps fragmenté de la danseuse orientale

Pour les écrivains-voyageurs de la première moitié du XIXe siècle tels que Théophile Gautier et Gustave Flaubert, seul le spectacle de la danse permet la rencontre avec ce corps fantasmé qu’est le corps féminin oriental, autrement dissimulé par les tabous moraux et religieux. Toutefois, mis en valeur à la fois par des ornements particuliers, mais aussi et surtout par la pratique de la danse elle-même, le corps de la danseuse est une apparition morcelée qui donne naissance à une poétique elle aussi soumise à la fragmentation. Dans cette aventure du corps fragmenté, l’ambition d’une connaissance anthropologique authentique doit sans cesse lutter contre la tentation d’une mythification et d’une littérarisation du corps de cette almée dont rêve une civilisation entière.

Archambault, Philippe. Année inconnue. «Fisterra crépusculaire»
Archambault, Philippe

Marcher, apprendre. L'être et le savoir de l'expérience

De mon expérience de pèlerin sur les chemins de Compostelle, je distingue trois ordres ou niveaux de connaissances, qui correspondent à trois étapes de mon apprentissage: l’épreuve du corps et la reconnaissance des limites physiques; l’élaboration d’un imaginaire de la traversée pédestre; le bonheur du sens ou ce que signifie être dans la bonne voie. Au fil de ce retour sur mes propres pas, un questionnement me guidera: qu’apprend-t-on à marcher?

Le touriste ou celui qui préférait éviter les événements dans «Plateforme» de Michel Houellebecq

L'événement constitue une rupture imprévisible qui engendre un changement d'état dans le cours du monde quotidien. Jean-Pol Madou, dans «L'événement, l'idée et le phénomène», rappelle l'origine grecque du mot: «Tout événement est un scandale, du grec «skandalon». Pierre d'achoppement pour la pensée, car tel est bien le sens originaire de «skandalon», l'événement n,a jamais eu véritablement droit de cité en philosophie».

Figures de l'altérité: du regard occidental sur la Polynésie aux réflexions de Ségalen et Glissant

Que l'autre soit objet de fascination n'est pas un fait nouveau; les récits de voyages, chroniques d'explorateurs ou de colonisateurs ne font que l'affirmer. Aujourd'hui, nous vivons dans un monde qui semble privilégier la mise en contact de sphères culturelles différentes, voire opposées, et il est intéressant de constater que l'autre suscite toujours l'intérêt, autant chez les anthropologues et les ethnologues que chez les psychologues, philosophes ou littéraires.

Dits SDF: l'absence de logis dans L'Équipée malaise, une interrogation échenozienne de l'habiter

«Mon intérêt pour l’habiter dans l’œuvre d’Echenoz m’a amené aujourd’hui à m’interroger par la négative sur son absence. À partir de la forme plus spécifique de l’absence d’habitation et, donc, des personnages dits “sans domicile fixe”. Si l’errance est chose courante dans l’œuvre de Jean Echenoz, l’absence complète de logement l’est moins. La figure du sans-logis est toutefois abordée sous la forme de l’itinérance voyageuse de Victoire dans Un an et de celle plus délimitée de Charles Pontiac dans L’Équipée Malaise

Isabelle Eberhardt, écrivaine et préceptrice des chemins qui mènent infiniment à l’autre, c'est-à-dire à vous, à moi, à tous

Née en Suisse dans le dernier quart du XIXe siècle, Isabelle Eberhardt épousera dès l’âge de vingt ans un pays de l’Afrique du Nord, l’Algérie, et devient un exemple de l’errance physique et spirituelle, tout en s’adonnant à l’écriture des mœurs locales avec une incomparable finesse de la plume, à une époque où les femmes étaient vouées à l’âtre et la procréation.

Une formation nomade pour dépasser d’invisibles frontières

Je propose d’ouvrir une réflexion sur l’acteur de théâtre en tant que créateur et «analogon», transcrivant, à travers sa propre existence sur et hors du plateau, une voie poétique dont le voyage est condition liminaire. Pour cela, je prendrai appui sur un exemple tiré d’une expérience de terrain réalisée dans le cadre de ma recherche doctorale, mais dont je n’ai traité que partiellement dans ma thèse.

Table ronde: voyage et processus de création

Cette table ronde réunit quatre écrivains reconnus pour leurs écrits de voyage et propose une discussion autour des principaux enjeux relatifs à l'écriture des récits de voyage ainsi que de l'influence que peut avoir l'expérience du voyage sur celle de la création. Les intervenants et intervenantes discutent notamment de l'impact du voyage sur le style de l'oeuvre, sur les choix éthiques et esthétiques qui doivent s'opérer lorsqu'un écrivain écrit à partir d'une expérience de voyage, et de la place de la fiction dans les récits tirés d'une expérience réelle.

São de papel: maison papier

Pour le Symposium, je me réfère au travail élaboré en hiver 2016 lors de ma résidence artistique à Rio de Janeiro. Je propose de reproduire une installation de meubles de papiers cartons et d’affiches sauvages. Pour faire une corrélation entre le travail fait au Brésil et celui présenté et fabriqué à Montréal, je propose de développer une documentations photo d’actions qui ont nourri le processus du projet.

Autour de ma Chine

Avec «Autour de ma Chine», il s’agira pour moi de présenter l’expérience vécue lors d’un séjour de quatre mois en Chine continentale (octobre 2016 à février 2017). Lors de ce voyage, j’ai résidé dans quatre villes (Beijing, Guangzhou, Nanjing et Shanghai), où j’ai rencontré et travaillé, en tant que «chef d'orchestre», avec quatre groupes de dix à quinze artistes en art médiatiques et autres disciplines (scénaristes, réalisateurs, directeurs photo, monteurs, acteurs et actrices, peintres, graphistes, musiciens, etc).

Pages

20 éléments trouvés