La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Conférence

Université du Québec à Montréal

Boucles critiques et métalepses stériles: quelle(s) réfléxivité(s) en régime pop?

Mellier, Denis
Denis Mellier, professeur à l'Université de Poitiers et fervent collaborateur de Pop-en-stock, a offert une conférence intitulée «Boucles critiques et métalepses stériles: quelle(s) réfléxivité(s) en régime pop?».
Cahiers de l'IREF

Université du Québec à Montréal

Mères et filles de soi(e): filiations tissées, nouées et rompues dans la littérature contemporaine transnationale

Directeur·trice(s):
Bélanger, Jennifer
Huberland, Manon
Lafontaine, Marie-Pier
N° de la publication:
9
2022
L’histoire d’une fille devant sa mère, c’est «pour qui je me prends», mais aussi «pour qui je la prends, elle».

Le rapport mère-fille dans «Une seconde mère» d’Anna Muylaert: une allégorie sociale

En partant du film «Une seconde mère», je travaillerai à présenter quelques réflexions sociopolitiques et à les arrimer à l’œuvre afin de l’illuminer. Après avoir donné un aperçu du film, en soulignant certains points saillants, je présenterai brièvement l’héritage de l’esclavage dans les relations maître/employé·e au Brésil. Il s’agira de mettre en lumière son influence sur les expériences de maternité. En m’appuyant sur des théories postcoloniales, je chercherai ensuite à savoir quelles sont et comment se font les représentations de ce contexte dans l’œuvre de Muylaert. Finalement, j’analyserai comment la relation mère/fille entre Val et Jéssica peut constituer une allégorie sociale. En effet, je suppose que les motifs derrière le comportement de Jéssica, qui envisage de rompre avec les cycles de subalternité enfermant sa mère dans une trajectoire socialement définie, tirent leur origine dans le contexte sociopolitique et culturel auquel elles appartiennent.

Effacement et répétition. Dynamique de l’oubli dans «Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle)» d’Arnaud Desplechin

Alban Pichon propose une analyse du film Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) (Arnaud Desplechin, 1996) et des formes qu’y prend le travail de l’amnésie. La mise en scène de l’oubli s’inscrit dans une préoccupation, narrative et formelle, de la filmographie de Desplechin qui s’attache à filmer disparitions et retours.

Le cinéma contre la narration ou comment penser une rhétorique du temps dans le cinéma d'animation de Pierre Hébert

Jordan Diaz-Brosseau analyse le cinéma de Pierre Hébert à partir de trois films issus de la première partie de l'œuvre du cinéastre, films d'animation réalisés pour l'Office national du Film du Canada dans les années 1960.

«Les trois films se ressemblent beaucoup et, si je les montre, c'est parce que cela permet de montrer qu'il y a une ligne directrice dans l'esthétique de Pierre Hébert. Cela permet aussi de montrer à quoi sert le principe de remédiation au sein de son œuvre et comment on peut voir le cinéma comme un trope dans la façon dont le cinéaste le travaille.»

«Y'est tu mort, le mort?»: disparitions et dispersions de François Paradis dans «La mort d'un bûcheron» (Gilles Carle, 1973)

Un rapide examen sceptique nous indique que tous ces destins de François Paradis sont loin d'être équivalents et sont surtout loin de signifier la même chose. Voici l'une des forces de la suspicion: à partir des lignes parallèles tracées par un seul personnage de fiction, il est possible de penser une, voire plusieurs versions alternatives de notre culture et de notre héritage.

Avatars du scénario documentaire à travers le prisme de l'interactivité

«Comme l’indique le titre de ma présentation, je vous invite à réfléchir aux avatars, donc aux métamorphoses, du documentaire vers le web-documentaire et tout particulièrement à l’impact majeur qu’exerce l’interactivité sur la narration.

Parler de métamorphose suppose, bien sûr, de comparer une forme à une autre déjà existante et c’est en partie ce que je ferai aujourd’hui en questionnant non seulement les formes de narrations contemporaines, mais aussi le déplacement du rôle du spectateur.»

Pages

19 éléments trouvés