La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

«Graphic Frankenstein»: de quelques solutions graphiques à la Créature (Wrightson, Crepax, Desprez et alii)

Malgré leur grande plasticité en matière de valeurs imaginaires, chaque créature fantastique possède sa zone d’élection: le double s’attaque à l’ontologie comme à la mimésis, le vampire exprime la prolifération et la sexualité, le zombie s’impose comme métaphore de la catastrophe néo-libérale qui avance… Mais Frankenstein, de quoi est-il le signe?

Frankenstein ou le photographe moderne

La photographie n’est que peu considérée dans les œuvres qui furent stimulées par l’ouvrage de Mary Shelley. Cependant, comment juger les innombrables transformations du corps humain proposées par l’image comme étant des corps vivants et réels, autrement que par l’influence de la créature composite? À travers l’étude d’œuvres photographiques, Jessica Ragazzini propose d’analyser une part méconnue de l’influence de Frankenstein comme mythe moderne.

Le temps du corps face au temps du Progrès dans «Mort à crédit» de Céline

«Cette histoire d'enfance qui ressemble a priori davantage à un roman d'apprentissage qu'à de la littérature engagée semblait d'une époque littéraire révolue. La relecture que je vais en proposer montrera, au contraire, comment Mort à crédit permet de revenir sur les discours sociopolitiques de l'époque depuis des représentations de la maladie causée par le développement des sciences et des techniques.»

Corps-femmes, corps-résistance: les corps féminins entre contrôle et réappropriation dans «The Liveship Traders» de Robin Hobb

«Dans le cadre de cette communication, nous allons tâcher de dégager la façon dont les corps féminins, en tant qu’espaces de contestation et de réappropriation, sont représentés [dans la série The Liveship Traders de Robin Hobb].

Pour ce faire, nous étudions les cas de deux jeunes filles de la famille Vestrit, Althea et Malta.

My Immortal: rapports de pouvoirs et enseignements auprès de l’être éternel dans la fantasy jeunesse

Depuis le Edward Cullen de Twilight, il est devenu un classique que l’héroïne des fictions jeune adulte s’entiche d’un garçon d’une espèce surnaturelle. Qu’il soit vampire, elfe ou d’origine angélique, celui-ci possède une caractéristique somme toute invariable: il a une longévité infinie.

«I want more life»: Incursion dans la notion d’immortalité chez Philip K. Dick

Je vais vous parler des notions d’immortalité et de transcendance dans l’univers romanesque de Philip K. Dick, particulièrement à travers deux romans: Do Androids Dream of Electric Sheep?, le roman qui a inspiré le film Blade Runner, et Scanner Darkly. Dans le cadre de ce colloque, plutôt que de vous parler de figures directement immortelles, je vous propose d’explorer la question de la quête de transcendance des personnages de Philip K. Dick que j’associe à cette idée d’immortalité.

Transmission, greffe et rite de passage dans «Noggin» (2014), de John Corey Whaley

Que ce soit par le truchement du symbole, ou dans la matérialité de son exécution, la greffe est un thème privilégié pour approfondir le thème de la transmission. Surtout quand la chirurgie implique plus d’un organisme, comme dans l’allogreffe qui exige le transfert de tissus ou d’organes d’un corps à un autre, ou comme la xénogreffe, quand le donneur et le receveur appartiennent à des espèces biologiques différentes. Il y a tout lieu, alors, de se demander ce qui passe grâce à la chirurgie.

Image corporelle et poids: les grosses questions de l’adolescence

Au cours de cette communication, il s’agira de questionner la représentation du corps gros dans littérature contemporaine pour adolescents afin de comprendre les modèles qu’on transmet aux jeunes lecteurs. Bien souvent, le corps gros est présenté comme une problématique qu’on doit enrayer coûte que coûte. Dans un nombre consternant de romans –on parle ici de littérature pour adolescents, mais aussi de littérature pour adultes– la maturité et la grosseur sont complètement incompatibles. Le poids excédentaire devient symbole d’une faute morale.

Pages

48 éléments trouvés