La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Cahiers de l'IREF

Université du Québec à Montréal

Féminismes, sexualités, libertés

Directeur·trice(s):
Désy, Caroline
Saint-Martin, Lori
St-Gelais, Thérèse
N° de la publication:
8
2017
Le colloque organisé par l’IREF et tenu le 11 mai 2016 a abordé les liens entre les féminismes (pensés au pluriel et impliquant convergences, dissensions et débats), la sexualité et la liberté.
Photons

L'exode des cerveaux

Directeur·trice(s):
St-Germain, Philippe
N° de la publication:
1
2020
L'exode des cerveaux de Philippe St-Germain est une enquête consacrée aux fictions philosophiques portant sur des extractions, transferts et greffes de cerveaux, en tout ou en partie.
Auteur inconnu. 2010. «Inception»
Desrochers, Jean-Simon

Inception mindfuck: la représentation d'un imaginaire créateur

Si la réussite d'une fiction était mesurée par la somme des réactions qu'elle provoque, Inception serait considéré comme un classique contemporain. Sept mois à peine après sa sortie sur grand écran, une recherche Google révélait près de six millions deux cent mille résultats pour les termes «Inception film analysis» et près de trois millions six cent vingt mille pour «Inception explanation». Au-delà des simples cumuls de données statistiques, ces chiffres suggèrent qu’Inception a engendré une exceptionnelle volonté de comprendre, sinon de prendre parti, de donner un sens clair et définitif à cette œuvre.

Filmer le désir: sexualités et cinéma des femmes au tournant des années 2000

Je m’intéresserai à ces représentations du désir et de la sexualité dans le cinéma des femmes réalisé en France au tournant du XXe siècle, plus précisément à des représentations qui, mettant de l’avant une prise de position politique affirmée, voire radicale, sont vigoureusement engagées sur la voie féministe. Pour plusieurs réalisatrices, cette prise de position s’enracine dans ce geste, libérateur, qui consiste à prendre la caméra pour regarder/filmer, geste fondamental servant l’appropriation du regard/pouvoir féminin dans une industrie où les femmes accèdent encore trop difficilement à la réalisation.

De la sexualité posthumaine. À propos de «Demon Seed» de Dean Koontz (1973 et 1997)

Depuis les années 70, dans les thrillers d’anticipation hollywoodiens, se dessinent les formes d’une rêverie sur les corps et le devenir technologique de leur sexualité. Sexualité rêvée car encore inactuelle, fantasmée car inactualisable pour lors dans notre instant technologique ou sexualité potentielle: par le truchement des appareillages et des extensions, des écrans et des capteurs, des simulateurs et des stimulateurs, une fiction prospective laisse apparaître les contours d’une véritable «sexualité possible», comme on dit «mondes possibles».

Visages d'avatars. Événements esthétiques et histoire de l'art

Durant les années 2006 et 2007, les artistes Eva et Franco Mattes ont exploré les lieux populaires du monde virtuel «Second Life» à la recherche des avatars les plus fameux. Si le projet «Second Life» était d'abord annoncé par «Linden Lab» comme un lieu virtuel por la création d'un monde imaginaire, il est rapidement devenu un lieu commun de promotion pour les compagnies de toutes sortes.

Perdre son corps et prendre le contrôle: la trajectoire de Jan Compton dans The Brain That Wouldn’t Die

«Dans ce qui suit, j’aimerais suggérer que le personnage principal du film, The Brain That Wouldn't Die, est celle qui est soumise au projet scientifique délirant: Jan Compton, incarnée par Virginia Leith, qui est affectueusement surnommée “Jan in the Pan” parce que sa tête passe presque tout le film dans un casseau.

Réflexion autour de «Délicat contact #1». Un rapport en réajustement permanent entre différents corps, lieux et espaces

«Aujourd’hui, j’aimerais vous proposer en tant qu’artiste chercheur de m’appuyer sur ma dernière création, Délicat Contact #1, afin d’en tirer des pistes de réflexions autour des questions de cette journée d’étude.

Plus précisément, j’explorerai la représentation du rapport corps-espace et la notion d’instabilité sera le fil rouge de mon propos. J’essaierai de l’explorer à plusieurs niveaux dans ma création et de l’affiner peu à peu afin d’en dégager ses intérêts pour la question du rapport corps-espace.»

Pouvoir de l’architecture et construction du sens de l’habitat à la lumière de L’Homme de cendre de Nouri Bouzid

«Notre problématique va traiter de trois points: Que serait finalement l'espace domestique et à quoi sert l'espace public à travers le corpus à analyser? Dans quelle mesure peut-on s'approprier chacun de ces deux espaces? Comment se manifeste alors le brouillage des frontières? D'où provient-il? Que remet-il en cause et que fait-il émerger de nouveau? Notre travail va se centraliser sur l’étude de la trilogie de notre question, à savoir l’individu, l’espace et le lien qui subsiste entre les deux.»

Des espaces clos et des rêves dans les romans de Christine Montalbetti

«J’aborderai le terme du colloque à partir de recherches que j’effectue sur la cinéfiction, un concept que j’ai créé pour parler du rapport performatif de la littérature au cinéma. Plus particulièrement, j’aborderai le thème du colloque à partir de l’oeuvre de l’écrivaine Christine Montalbetti. Performatifs, les passages cinéfictionnels d’un récit littéraire influencent la conduite du lecteur en mobilisant les empreinte kinesthésiques qui se sont tracées dans sa mémoire au cours de ses expériences au cinéma et qui reviennent, tels des spectres, hanter sa lecture.»

La projection mobile: une esthétique du déplacement. Mettre en mouvement des images par le déplacement du corps dans l’espace

«Les expériences de projection-déplacement constituent ainsi une voie d’appropriation du monde technologique esthétisé par le “capitalisme artiste”. Ces expériences produisent une effraction dans la séparation entre le monde et les écrans et permettent d’apprécier pleinement les rencontres entre image et réel qu’on peut apercevoir au hasard. Selon le lieu où l’image se révèle, ses significations changent, des rencontres peuvent avoir eu lieu, fortuites ou préparées.»

Transmission, greffe et rite de passage dans «Noggin» (2014), de John Corey Whaley

Que ce soit par le truchement du symbole, ou dans la matérialité de son exécution, la greffe est un thème privilégié pour approfondir le thème de la transmission. Surtout quand la chirurgie implique plus d’un organisme, comme dans l’allogreffe qui exige le transfert de tissus ou d’organes d’un corps à un autre, ou comme la xénogreffe, quand le donneur et le receveur appartiennent à des espèces biologiques différentes. Il y a tout lieu, alors, de se demander ce qui passe grâce à la chirurgie.

Pages

38 éléments trouvés