La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Un désastre qui n’en finit plus: Achab et Moby Dick, deuxième round

Le dernier et récent roman de Pierre Senges, Achab (séquelles), réunit de manière spectaculaire ces deux principaux vecteurs de son œuvre: la littérature et le désastre.

Reprenons la célébrissime formule de Marx dans le 18 brumaire de Louis Bonaparte: "Tous les grands évènements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. La première fois comme tragédie, la seconde comme farce".

Miniaturisation, renversement, changements d'échelle: la destruction comme dispositif narratif dans la littérature

Je propose d’examiner trois œuvres aux intrigues remarquablement semblables. Trois œuvres où la mise en acte de la destruction est ironisée ou atténuée grâce à diverses stratégies narratives et descriptives.

Dans le roman Au plafond d’Éric Chevillard, un homme qui porte perpétuellement une chaise renversée sur sa tête, comme une sorte de carcan, rêve de détruire la ville, détruire toutes les cloisons et tous les murs et vivre avec ses comparses aux plafonds des immeubles.

Les mots pour me dire. Le personnage comme «devenir-sujet» chez Chloé Delaume et Annie Ernaux

Le personnage est une structure textuelle qui a été mise à mal dans les cinquante dernières années. Simple outil d’une représentation bourgeoise pour certains, être fictif trop typé et invraisemblable pour d’autres, le personnage a surtout été attaqué en ce qu’il ne parlait pas vrai, marionnette agie par un narrateur et une idéologie mauvais ventriloques. 

5 éléments trouvés