La recherche de l'OIC offre de nouvelles options!

Le moteur de recherche de l'OIC affiche des contenus tirés à la fois du site de l'OIC et des sites qui lui sont affiliés. Les résultats affichés seront ceux des contenus en provenance des sites de la famille de l'OIC. Il est possible de préciser la recherche à partir des facettes listées à gauche de l'écran.

Résultats de la recherche

Résultats de la recherche

Comment filouter l’Histoire: Louise Erdrich et la mémoire en pagaille

En 1985, Kenneth Lincoln publiait aux États-Unis Native American Renaissance qui s’est imposé depuis (malgré des critiques) pour désigner le renouveau de la littérature autochtone. Il voyait alors dans House Made of Dawn de Navarre Scott Momaday, qui remporte le prix Pulitzer en 1969, son point de départ. Cette renaissance concerne une nouvelle génération de romanciers et romancières, de poètes, mais aussi la redécouverte d’une culture orale marginalisée et la volonté de lui redonner une place dans la trame culturelle et l’histoire américaine.

De l’écriture de l’oubli au diktat de la mémoire. Une collection très particulière «L’écriture et l’oubli» de Bernard Quiriny

La première nouvelle du recueil Une collection très particulière de Bernard Quiriny (2012) présente un écrivain imaginaire, Robert Martelain, incapable de se souvenir de ce qu’il a écrit la veille et même incapable de reconnaître son propre style dans les pages dont il est pourtant l’auteur: «La nuit effaçait tout.

Les séries reaganiennes: les charmes du populisme conservateur

Le reaganisme est le fruit du sentiment de déclassement qui avait saisi les classes moyennes dès la première mandature de Nixon. De grandes chimères s’étaient alors emparées de l’Amérique: le crime, la corruption, l’anti-patriotisme seraient partout et seraient, partout, causés par les transformations sociétales intervenues au début des années 1960. Ce sont ces hantises que combattent invariablement les héros des séries reaganiennes, policiers et détectives, soldats de fortune et pionniers, pères de famille et vétérans, extraterrestres pelucheux et mères au foyer.

«Y'est tu mort, le mort?»: disparitions et dispersions de François Paradis dans «La mort d'un bûcheron» (Gilles Carle, 1973)

Un rapide examen sceptique nous indique que tous ces destins de François Paradis sont loin d'être équivalents et sont surtout loin de signifier la même chose. Voici l'une des forces de la suspicion: à partir des lignes parallèles tracées par un seul personnage de fiction, il est possible de penser une, voire plusieurs versions alternatives de notre culture et de notre héritage.

S’immortaliser par l’art: entre l’éternité du monument et l’intensité de l’instant

Ce que je me propose de faire est d’interroger la pertinence ou ce qu’est véritablement le projet des biotechnologies à l’aune de ce que j’appellerais une double option éthique qui est présente dans le roman du Portrait de Dorian Gray. Je vais faire référence d’emblée, en introduction, à une scène importante du roman qui est au chapitre trois.

Transmission, greffe et rite de passage dans «Noggin» (2014), de John Corey Whaley

Que ce soit par le truchement du symbole, ou dans la matérialité de son exécution, la greffe est un thème privilégié pour approfondir le thème de la transmission. Surtout quand la chirurgie implique plus d’un organisme, comme dans l’allogreffe qui exige le transfert de tissus ou d’organes d’un corps à un autre, ou comme la xénogreffe, quand le donneur et le receveur appartiennent à des espèces biologiques différentes. Il y a tout lieu, alors, de se demander ce qui passe grâce à la chirurgie.

Dynamique de l’identité culturelle et transmissions intergénérationnelles dans le roman pour adolescents «Alexis» de Marie-Célie Agnant

Dans le cadre de ce colloque sur les formes et enjeux de la transmission, je souhaite dépeindre la complexité des transmissions intergénérationelles entre les personnages en ce qui a trait à l’identité culturelle, notamment dans un contexte d’immigration et d’exil dans le diptyque pour adolescents Alexis de Marie-Célie Agnant.

«D'autres corps en nous»: de quelques narrateurs machiniques dans le roman français et québécois contemporain

La littérature contemporaine questionne à plusieurs égards les fondements et le caractère irréductible de ce que l'on nomme l'individu. Dans l'introduction à leur dossier Le roman contemporain au détriment du personnage, paru dans L'esprit créateur, René Audet et Nicolas Xanthos affirment d'ailleurs que «la remise en question de l'unité de l'individu est sans doute le trait le plus marquant de la littérature actuelle.»

La théâtralité littéraire comme effet de distanciation dans «L’appât» de José Carlos Somaza

Espagnol d’origine cubaine, José Carlos Somoza s’interroge sur la place de l’Art dans la société contemporaine. Étant écrivain, il va de soi que sa réflexion se concentre sur la littérature. Par conséquent, des procédés métafictionnels sont constamment employés dans son œuvre, théorisant la littérature à travers celle-ci. Ainsi, Somoza joue énormément avec ses lecteurs et cherche à les faire participer pleinement à l’activité lectorale tout en la leur rappelant, les amenant ainsi à se rendre compte du caractère matériel du livre.

La communauté monstrueuse: écueils et postulats

Par définition, la communauté se fonde sur une interaction et sur un environnement commun. Par extension, il est néanmoins possible de l'envisager comme un rassemblement impliquant une nécessité ou un objectif commun. Elle s'oppose de ce point de vue à l'expression de l'individualité. Plus homogène que la société, la communauté peut être une unité collective effective, mais le regroupement peut également être de nature idéologique. C'est cette manifestation spécifique que je vous propose d'explorer aujourd'hui.

Parasiter le réel: rôle et (im)pertinence du personnage de Gabriel Rivages dans la trilogie «1984» d'Éric Plamondon

Romans fragmentaires autant que romans duels, les trois tomes de la trilogie «1984» d'Éric Plamondon associent chacun à une figure américaine (Weissmuller, Brautigan, Jobs) le personnage de Gabriel Rivages dont le destin est placé en écho à ces mythes. Singulier dans son histoire, Rivages reste toutefois un personnage faible, jouant un rôle de relais et de faire-valoir.

Les mots pour me dire. Le personnage comme «devenir-sujet» chez Chloé Delaume et Annie Ernaux

Le personnage est une structure textuelle qui a été mise à mal dans les cinquante dernières années. Simple outil d’une représentation bourgeoise pour certains, être fictif trop typé et invraisemblable pour d’autres, le personnage a surtout été attaqué en ce qu’il ne parlait pas vrai, marionnette agie par un narrateur et une idéologie mauvais ventriloques. 

14 éléments trouvés