Université du Québec à Montréal

Pratiques de l'espace en littérature

Cahiers Figura
Année de parution:
2002
N° de la publication:
7

Ce cahier de recherches présente les résultats de ce que nous avons convenu d'appeler des «pratiques de l'espace», c'est-à-dire une application de l'analyse de l'espace littéraire à un corpus de textes variés. Le lecteur trouvera ici un éventail aussi large qu'hétérogène de textes qui vont du XVIIe siècle à nos jours et qui appartiennent à différents genres littéraires. Le but recherché est double : démontrer la richesse qu'apporte une telle problématique - et qui pourra, nous l'espérons, convaincre les sceptiques de l'importance qu'occupe l'espace dans la littérature - et dévoiler une large gamme d'auteurs (Théophile Gautier, Italo Calvino, Madeleine de Scudéry, Cormac McCarthy, Isabelle Eberhardt, Pierre Loti, Salman Rushdie, Véronique Olmi, Léon Tolstoï) ou types de textes (romans, nouvelles, récits de voyage) pouvant être soumis à une telle analyse. Les dix articles qui composent ce recueil ont été regroupés en quatre parties: 1. «Villes et cartes de papier», 2. «Paysages», 3. «Distorsions spatiales: du fantastique au merveilleux», 4. «L'espace intériorisé: enfermement et déterritorialisation».

Suite en format pdf.

Fichier attachéTaille
cf7-complet.pdf31.08 Mo
Pour citer ce document:
Bouvet, Rachel et François Foley (dir.). 2002. Pratiques de l'espace en littérature. Cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/pratiques-de-lespace-en-litterature>. Consulté le 20 octobre 2017. Publication originale : (2002. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, coll. Figura, vol. 07, 226 p.).
Foley, François

La ville ancienne et la construction de l'espace romanesque dans «Le Roman de la momie» de Théophile Gauthier

Il s'est déjà écrit beaucoup de choses sur Le Roman de la momie de Théophile Gautier. Si l'on a bien cerné les sources égyptologiques du roman, analysé les différents thèmes abordés, posé une réflexion sur la réécriture de l'histoire, soulevé des pistes sur les procédés descriptifs, et bien d'autres aspects, on a par contre peu parlé de sa pratique de l'espace.
Falardeau, Joanne

Le reflet de l'espace comme reflet de soi. Réflexions sur «Suprêmes Visions d'Orient» de Pierre Loti

Sur le paquebot qui doit le reconduire chez lui, le narrateur de Suprêmes Visions d'Orient nous révèle sa perception particulière de l'espace. C'est un ultime regard, lucide, qui sait reconnaître l'illusion qui se glisse entre l'oeil et l'objet de sa contemplation.
Lamarre, Laurence

L'espace comme représentation identitaire du passage de l'enfance à la maternité dans «Le bonheur conjugal» de Léon Tolstoï

Le sentiment d'identité découle en grande partie du fait de pouvoir -ou non- habiter un espace bien à soi. Il n'y a pas si longtemps, se marier, pour beaucoup de femmes, signifiait non seulement la fin de l'enfance, mais aussi la séparation d'avec deux pôles identitaires importants: d'abord le nom, puis le territoire.
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Classification