Université du Québec à Montréal

Paroles, textes et images: formes et pouvoirs de l'imaginaire. Vol. 2

Cahiers Figura
Année de parution:
2008
N° de la publication:
19, vol. 2

Les textes qu'on lira dans ces volumes résultent d'une double réflexion: d'une part, sur les formes et pouvoirs de l'imaginaire aujourd'hui, à la fois dans les œuvres produites, mais aussi dans la lecture d'œuvres anciennes; d'autre part, sur les rapports qui s'établissent entre textes, images et paroles. Quels rôles joue l'imaginaire? Comment se stimulent mutuellement des langages différents?

Le premier volume regroupe des textes qui, pour l'essentiel, analysent la dynamique qui unit et parfois oppose le textuel et l'iconique.

Le second volume propose des lectures qui s'arrêtent davantage à l'oeuvre dans les textes de fiction et à leur mode de production des images.

Paroles, textes, images: il s'agit encore aujourd'hui, comme hier et avant-hier, après des milliers de générations de conteurs, d'auteurs et de peintres, de traduire le monde et de l'interpréter pour lui donner un sens.

Suite en format pdf.

Fichier attachéTaille
cf19-2.pdf39.47 Mo
Pour citer ce document:
Chassay, Jean-François et Bertrand Gervais (dir.). 2008. Paroles, textes et images: formes et pouvoirs de l'imaginaire. Vol. 2. Cahier Figura. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/paroles-textes-et-images-formes-et-pouvoirs-de-limaginaire-vol-2>. Consulté le 23 août 2017. Publication originale : (2008. Montréal : Figura, Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire, coll. Figura, vol. 19:2).
Chassay, Jean-François
Gervais, Bertrand

L'imaginaire, un bref rappel

Quels rôles joue l'imaginaire? Comment se stimulent mutuellement des langages différents? Si l'on considère, que l'imaginaire désigne ce qui n'est pas réel ou ce qui provient de l'imagination, ses pouvoirs paraissent se limiter au champ psychologique.
Chassay, Jean-François

Masque(s) d'Oppenheimer

Il n'y a rien de révolutionnaire en soi à affirmer que plusieurs figures qui ont marqué l'histoire acquièrent, au fil des ans, des décennies, des siècles, une dimension qui les dépasse largement. Les faits deviennent des discours, les discours se modifient au gré de l'imaginaire social et parfois deviennent des mythes.
Jacques, Georges

Pouvoir de la féerie et contre-pouvoir du réalisme. Les enjeux de la fiction dans la réécriture des Contes de Perrault

Marc Soriano qui, il y a une bonne trentaine d'années, ramena les Contes de Perrault à l'avant-plan de la critique littéraire, rappelait qu'il s'agissait, pour nous francophones, du seul classique connu avant que nous n'allions en classe.
Odaert, Olivier

L'imaginaire infantile du «Petit Prince» d'Antoine de Saint-Exupéry

Si nous admettons volontiers que tous les livres pour adultes ne soient pas accessibles aux enfants, notre orgueil d'adultes nous pousse à croire que tous les livres pour enfants nous sont parfaitement compréhensibles. Pourtant, la lecture d'un conte impose de retrouver la crédulité et l'innocence du premier âge de la vie.
Bouvet, Rachel

Les ébranlements de la lecture ou l'imaginaire à la croisée des cultures dans Les immémoriaux de Segalen

Lorsque la lecture engage la croisée des cultures, il arrive que le lecteur sente le monde représenté lui échapper, en partie ou en totalité. Le sentiment de défamiliarisation est tellement fort qu'il met parfois en péril la construction de la signification. Ces «ébranlements» du lecteur déclenchent une dynamique particulière, dans laquelle l'interface entre le sujet et le monde se modifie profondément.
Aires de recherche:
Classification