Université du Québec à Montréal

Les carnets de navigation géopoétique

Articles des chercheurs
Année de parution:
2011

À la barre de La Traversée – Atelier québécois de géopoétique, Rachel Bouvet, professeure de littérature, nous présente le processus de création des Carnets de navigation produits à la suite de chacun des ateliers nomades. Elle met en lumière les liens entre le lieu parcouru, notamment le fleuve, le refuge, les ruelles, l’île, et le carnet qui s’ensuit. Alliant photographies, dessins, textes, ces Carnets de navigation faits main deviennent de véritables empreintes du dehors sur papier vivant.

La Traversée – Atelier québécois de géopoétique publie des Carnets de navigation à la suite des ateliers nomades qu’elle organise. Rappelons que La Traversée a été créée en 2004 à la suite de rencontres géolittéraires tenues en 2000 à Sherbrooke, à l’occasion du colloque L’espace en toutes lettres, puis en 2003 à Montréal, au colloque international Nomades, voyageurs, explorateurs, déambulateurs: les modalités du parcours dans la littérature, dont l’invité d’honneur était Kenneth White, le présidentfondateur de l’Institut international de géopoétique. Depuis sa fondation en 1989, l’Institut s’est archipelisé, c’est-à-dire que des centres ou des ateliers de géopoétique ont été mis sur pied dans plusieurs pays: en Belgique, en France, en Écosse, en Suisse et en Allemagne notamment. Ils réunissent des poètes, des artistes, des géographes, des enseignants, etc. L’Atelier québécois de géopoétique a ceci de particulier qu’il a été conçu au coeur de l’université, à la jonction de la littérature et de la géographie. Rattaché à Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire de l’UQAM, et affilié à l’Institut international de géopoétique, ses activités se partagent entre l’université, avec les séminaires, les groupes de recherche, les publications de type académique, et la communauté, avec des conférences-discussions à l’extérieur et, surtout, l’organisation d’ateliers nomades.

Suite en format pdf.

*

Cet article est la version préliminaire du carnet publié dans Hélène Guy, Camille Deslauriers, Alain Savoie et Marie-Daphné Létourneau (dir.), Les carnets des aventuriers, Montréal, Chenelière Éducation , 2011, p. 78-83.

Fichier attachéTaille
rb_carnet_aventuriers.pdf115.7 Ko
Pour citer ce document:
Bouvet, Rachel, Hélène Guy, Camille Deslauriers, Alain Savoie et Marie-Daphné Létourneau. 2011. « Les carnets de navigation géopoétique ». En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/les-carnets-de-navigation-geopoetique>. Consulté le 23 avril 2019. Publication originale : (Les carnets des aventuriers. 2011. Montréal : Chenelière Éducation. p. 78-83).
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Classification