Université du Québec à Montréal

Du sens aux sens: les représentations mentales dans l'acte de lecture

Articles des chercheurs
Année de parution:
2011

S’il est trivial d’affirmer que l’acte de lecture repose sur la formation de représentations mentales, on peut s’étonner que leur nature et leur rôle fassent l’objet de peu de recherches approfondies en études littéraires, hormis quelques travaux récents (notamment Gervais, 2007, 2008 et 2009). De ce point de ce vue, la réflexion que Wolfgang Iser consacre à la lecture (Iser, 1985) apparaît particulièrement intéressante, malgré les critiques justifiées qu’elle a suscitées, car elle vise à mettre au jour les modalités fondamentales du processus d’appariement entre les signes verbaux et les représentations mentales. Iser, cependant, accorde un statut particulier à ces dernières en privilégiant leur dimension sémantique (conceptuelle) au détriment de leur aspect iconique et, plus largement, sensoriel (perceptuel).

Cette position ambiguë témoigne d’une prévention à l’égard des images mentales qui se manifeste aussi dans les recherches menées dans le champ des sciences cognitives depuis la publication des travaux fondateurs de Van Dijk et Kintsch (1978), puis de Johnson-Laird (1983).

Un tel constat nous invite à proposer une analyse de la nature et de la fonction des représentations mentales formées durant la lecture, en tenant aussi bien compte des propositions avancées par des théoriciens de la littérature que des résultats des recherches menées dans le domaine des neurosciences. Ce dialogue interdisciplinaire nous apparaît non seulement utile, mais également nécessaire et fécond, en ce qu’il permet de poser un regard novateur sur l’acte de lecture. Pour ce faire, nous commencerons par examiner les modalités et les composantes de la production des représentations mentales. Puis, nous montrerons, en particulier à l’aide des résultats de travaux en neuro-imagerie, que l’acte de lecture requiert la mobilisation de processus perceptifs et affectifs, et qu’il permet aussi de construire des représentations nouvelles à partir de simulacres d’expériences sensorielles et émotionnelles.

*

Cet article a d'abord été publié dans la revue Protée, vol. 39, no.2, en automne 2011.

Fichier attachéTaille
du_sens_aux_sens.pdf103.61 Ko
Pour citer ce document:
Sylvain Brehm. 2011. « Du sens aux sens: les représentations mentales dans l’acte de lecture ». En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/du-sens-aux-sens-les-representations-mentales-dans-lacte-de-lecture>. Consulté le 23 septembre 2018. Publication originale : (Protée. 2011. vol. 39-2, (automne 2011).