Université du Québec à Montréal

Dérives d'interprétation chez Pierre Senges

Mnemosyne
Directeur(s):
Année de parution:
2017
N° de la publication:
7

Le sens d’un texte est-il déterminé par son auteur ou par ses lecteurs? C’est ce point de désaccord théorique qui est mis en fiction dans Fragments de Lichtenberg. Pierre Senges y raconte l’histoire d’une communauté de lecteurs qui tentent, pendant tout le XXe siècle, de reconstituer un hypothétique livre total à partir des huit mille aphorismes de Georg Christoph Lichtenberg. Le présent essai montre que leurs dérives interprétatives constituent autant de preuves par l’absurde de l’importance des contrats de lecture.

Pour citer ce document:
Coderre, Alexandre. 2017. Dérives d'interprétation chez Pierre Senges. Mnémosyne. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/derives-dinterpretation-chez-pierre-senges>. Consulté le 16 décembre 2017. Publication originale : (2017. Montréal, Université du Québec à Montréal : Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. coll. Mnémosyne, vol. 7).