Université du Québec à Montréal

De Mai à Tarnac. Montage et mémoire dans les écritures politiques de Jean-Marie Gleize et Nathalie Quintane

Articles des chercheurs
Année de parution:
2014

Si l’on en croit l’historiographie courante, les années quatre-vingt sonneraient le glas du nouage séculaire de la littérature française et de la contestation politique. Les contemporanéistes ont tour à tour diagnostiqué le déclin de la figure classique de l’intellectuel apparue lors de l’Affaire Dreyfus, la disparition des avant-gardes à la fois littéraires et politiques auxquelles la Grande Guerre et la Révolution d’Octobre avaient donné naissance et que les années soixante avaient vu resurgir, enfin l’épuisement de la théorie et de la pratique de la littérature engagée telle que Sartre l’avait imposée à la Libération. Les écrivains d’aujourd’hui auraient rompu avec le programme d’une critique radicale de la société et se seraient affranchis des prismes idéologiques qui avaient infléchi les conceptions de la littérature tout au long du XXe siècle. Cette topique de la fin, qui rend compte d’une mutation sociale et culturelle indéniable, mais dont l’ampleur est sans doute surestimée, n’a pas peu contribué à légitimer la littérature contemporaine en la singularisant à la fois esthétiquement et politiquement. Elle a aussi eu pour conséquence de laisser dans l’ombre des pratiques littéraires, souvent en rupture avec les genres traditionnels, qui partagent encore aujourd’hui le style de radicalité politique des «années 68». 

Suite en format pdf.

*

Cet article a d'abord été publié en tant que chapitre de l'ouvrage dirigé par Gianfranco Rubino et Dominique Viart, Le Roman français contemporain face à l'histoire. Thèmes et formes, aux éditions Quodlibet Studio (Rome) en 2014.

Fichier attachéTaille
de_mai_a_tarnac._montage_et_memoire_dans.pdf135.39 Ko
Pour citer ce document:
Hamel, Jean-François. 2014. « De Mai à Tarnac. Montage et mémoire dans les écritures politiques de Nathalie Quintane et Jean-Marie Gleize ». En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/de-mai-a-tarnac-montage-et-memoire-dans-les-ecritures-politiques-de-jean-marie-gleize>. Consulté le 23 avril 2019. Publication originale : (Le Roman français contemporain face à l'histoire. Thèmes et formes. 2014. Rome : Quodlibet Studio. coll. Ultracontemporanea, p. 445-464).
Période historique:
Contexte géographique:
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Objets et pratiques culturelles:
Figures et Imaginaires:
Classification