Université du Québec à Chicoutimi

Chipoter sur les détails

Articles des chercheurs
Année de parution:
2009

Le lecteur de romans policiers est familier avec cette scène: l'enquêteur arrive sur le lieu d'un crime et balaie l'environnement du regard. À cette attention sont alors soumis maints objets décrits plus ou moins précisément par le narrateur, presque comme un défi lancé à la sagacité du personnage et du lecteur: saurez-vous, vous qui voulez résoudre l'énigme, distinguer dans cet ensemble hétéroclite, non encore soumis au classement, ce qui permettra d'identifier le coupable de ce qui demeure sans importance eu égard à cette ambition investigatrice?

Si, comme le montre Jacques Dubois, nous gagnons rarement à ce jeu de notre côté de l'univers fictionnel, ce monde non encore catégorisé, non encore nommé qu'est la scène de crime pose toutefois la question du détail d'une façon que j'aimerais dire fondamentale. Le détail, ici, est en suspens, en l'attente d'un jugement qui l'enverra d'un côté ou de l'autre de la barrière du sens: détail révélateur que la raison ou le raisonnement saisiront et dont ils se serviront comme d'un tremplin pour accéder à d'autres pans de réalité absents pour l'instant mais dont l'ordre encore inconnu structure silencieusement le monde; détail insignifiant, cul-de-sac interdit de sens, muet et qui ne suscite pas la parole, déjà happé par l'indifférence grise qui tient lieu de toile de fond informe sur quoi l'essentiel pourra se dégager.

Suite en format pdf.

*

Cet article a d'abord été publié dans Contre-jour (n°18) en 2009.

Fichier attachéTaille
chipoter_sur_les_details_n_xanthos.pdf3.1 Mo
Pour citer ce document:
Xanthos, Nicolas. 2009. « Chipoter sur les détails ». En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. <http://oic.uqam.ca/fr/publications/chipoter-sur-les-details>. Consulté le 15 juillet 2020. Publication originale : (Contre-jour. 2009. vol. 18, p. 119-133).
Champs disciplinaires:
Problématiques:
Classification